Créer/modifier une page Wiki

Utilisateurs connectés

26 utilisateurs connectés

Canaux de syndication RSS

Traduction Google

Ecosocietalisme2

2 - SOCIETALISME > 2.1 - PROJET SOCIETAL > Aspect économique
Ecososiétalisme: CHAPITRE 2 : les bases Pages pointant cette page Imprimer
HistoriqueCommenter
Les 10 pages "EcosocietalismeN" furent les pages préparatoires du manuscrit "Une alternative de société: l'écosociétalisme" . A ce titre certains passages sont quasi identiques au livre: ils sont repérés en bleu foncé au fur et à mesure des vérifications.
D'autre part, il est naturel que plusieurs points de vue différents apparaissent concernant certaines idées de ce modèle économique: ces points de vue différents ou ultérieurs sont regroupés sur les pages "OptionsN"


< Sommaire > Chapitre 1 < Chapitre 2 > Chapitre 3



CHAPITRE 2 : Les bases


2.1 - Bases d'une " économie sociétale "

Le secteur marchand, par définition, n'a qu'un but: enrichir l'entreprise et ses actionnaires.
L'enrichissement de l'entreprise est censée rendre les salariés plus riches, les retraités plus riches, et même l'État plus riche au travers de la privatisation des services publics!.
A ce titre, on justifie la suppression des frontières pour les marchandses et les capitaux, on déréglemente, on dénie aux générations futures le droit à un environnement vivable, on appauvrit les services publics et on les privatise ensuite, on démantèle le droit du travail et les droits sociaux, on justifie la politique des bas salaires et des emplois précaires, on enrichit les détenteurs de capitaux au détriment des travailleurs, et on spécule à tout va .. etc...

Mais de quelles richesses parlons-nous?

Le premier constat est que l'indicateur de richesse, le dieu PIB ( voir notes ) - lequel n'est pas, et de loin, représentatif du bonheur et de la qualité de vie d'une population - fausse totalement l'analyse que peuvent faire les décideurs. Il suffit de réfléchir à deux exemples:
1- Une catastrophe (naturelle comme celle de la tempête de 1999) ou artificielle (la pollution de l'Erika) va augmenter le PIB. Les populations sont-elles plus heureuses après ces deux catastrophes?
2 - Pour "faire consommer" les aliments produits; le packaging, la publicité et la distribution ont des budgets trois fois supérieurs aux prix des aliments eux-mêmes.


Un article plus développé est présent sur " PatrickViveret " dans ce site

Le second constat est que l'individu et sa remarquable puissance d'imagination et d'invention, son naturel qui le pousse à se tourner vers les autres lorsqu'on lui en donne les moyens et sous réserve qu'il ne soit pas mis, par le peu de considération porté à son travail, au ban de la société, reste le centre de la préoccupation du sociétalisme mais aussi d'autres philosophies humanistes qui sont malheureusement écrasées par le libéralisme marchand.
Nous pensons que l'État ou accessoirement les collectivités locale ne peuvent et ne doivent que s'occuper de l'enrichissement (en biens réels: et il ne s'agit pas seulement des "biens matériels" mais également des "biens immatériels" c'est-à-dire les services) de la collectivité. Il ne peut être qu'un " donneur d'ordre " (ce qui n'exclue pas un secteur public d'entreprises, tels l'énergie, les transports, la poste, l'éducation, la santé, etc.,) et le régulateur dans une société où l'individu doit garder toute liberté d'entreprendre... mais entreprendre pour le bien être de la société en même temps que le sien, et pas seulement pour celui-ci en se moquant des conséquences.

Le troisième constat est que nous vivons, sans nous en rendre encore réellement compte, dans une société d'abondance. Mais que nous continuons à nous comporter comme si demain, d'un seul coup, nous allions revenir à cette société de disette et de pauvreté de biens qui l'a précédé, laquelle pouvait justifier l'accumulation de capital.

Le quatrième constat a trait à l'état du monde, au limites de la croissance et au "développement" durable :
Voir particulièrement:Vous ne pourrez pas dire , Analyse du Rapport Meadows et Le site de Jean Marc Jancovici).

Comme Nicolas Hulot qui écrit dans "Le syndrome du Titanic": " Des milliardaires qui occupent les suites de luxe jusqu’aux immigrants entassés en fond de cale, tous sont embarqués dans le même voyage – et pour le même naufrage. Et pourtant, alors que l’iceberg approche et que le bateau devrait dévier de son cap, l’orchestre continue de jouer, les passagers de se distraire, et l’équipage de passer de groupe en groupe afin de rassurer tout le monde "nous estimons que quatre impasses principales (l'impasse énergétique, l'impasse climatique, l'impasse alimentaire, l'impasse monétaire), IMPOSENT de modifier d'urgence non seulement notre modèle de développement, mais également notre modèle de civilisation.

2.2 - Quatre questions primordiales

1. En ce qui concerne la création monétaire : Comment créer et faire circuler une monnaie qui ne soit plus "payante", qui soit la représentation des richesses réelles, tout en permettant la poursuite du progrès et du bien être qu'a permis le crédit pour une partie (limitée) de la population? ( voir notes )

2. En ce qui concerne les motivations individuelles : Comment offrir le revenu le plus juste qui soit ? Loin de nous l'idée parfois soutenue que l'homme est par nature paresseux. Nous pensons au contraire que s'il ne devait pas se battre chaque jour dans un monde où la compétition est la règle d'or, il pourrait au contraire mieux développer toutes ses facultés dont profiterait la collectivité. Mais, et sans doute pour les quelques générations à venir, il restera parfois des obligations "sociales" pas toujours plaisantes, ou fatiguantes.. Alors le revenu, transformable en pouvoir d'achat et de confort, reste pour nous la meilleure des motivations et le moyen le plus juste qu'a la société de remercier ceux qui font, pour le bien de la collectivité, le travail que peu ont envie de faire.

3. En ce qui concerne les motivations collectives : Comment laisser une planète vivable à nos descendants sans revenir au niveau de "confort" du 19° siécle? Comment satisfaire néanmoins les besoins immenses d'une majorité des populations terrestres? Nous pensons que c'est possible.

4. En ce qui concerne le calcul de la richesse et de la comptabilité nationale : Comment donner une valorisation positive ou négative (qui ne soit pas seulement une « valeur marchande ») aux productions (secteur marchand mais aussi non marchand tels; éducation parentale, associatif, culture, , etc.), compte tenu de leurs impacts sociétal et écologique ? Comment ensuite calculer cette valorisation qui n'est plus le PIB , mais un indicateur de "l'Activité" sous toutes ses formes?



NOTES
- Qu'est ce que le PIB (Produit Intérieur Brut) ?
C'est la somme des valeurs ajoutées de toutes les productions effectuées au cours de l'année.
La "valeur ajoutée" est la différence entre le prix d'achat et le prix de revente (ne pas confondre avec le bénéfice qui est une part de la valeur ajoutée: celle qui reste lorsque tous les frais de la production ont été comptablisés).
En 2000, le PIB français était de 1405 milliards d'euros
Composants du PIB:
1. - 758 milliards d'euros: "sociétés" - la valeur ajoutée de la production marchande.
2. - 226 milliards d'euros: " administrations" - certaines productions non marchande (des services qui ne sont pas vendus comme: la défense, l'éducation publique ou la justice). La valeur est calculée en fonction des coûts de production principalement constitué par des salaires
3. - 269 milliards d'euros: "ménages" - Production pour compte final propre (valeur du loyer du logement, production du jardin potager familial), y compris les entreprises individuelles et les institutions sans but lucratif au service des ménages.
4. - 152 milliards d'euros- " impôts" - Sur les produits nets de subventions.

- L'article 104 du Traité de Maastricht… comment a t'on pu signer cet article ?
1- Il est interdit à la BCE. et aux banques centrales des états membres, ci-après dénomées "banques centrales nationales" d'accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions ou organes de la Communauté, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des Etats membres; l'acquisition directe, auprès d'eux, par la BCE., ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite.
2- Le paragraphe 1 ne s'applique pas aux établissements publics de crédit qui, dans le cadre de la mise à disposition de liquidités par les banques centrales, bénéficient , de la part des banques centrales nationales et de la BCE., du même traitement que les établissements privés de crédit.
Note sur le paragraphe 1 :La masse monétaire sert à rémunérer la production nationale, elle est constituée par:
- Soit le cumul des découverts accordés par la banque centrale, ils sont accordés sans taux d'intérêt. La rémunération est nette. L'État n'est pas endetté.
- Soit le cumul des emprunts auprès des banques. En ce cas la rémunération de la production nationale est amputée des taux d'intérêt. C'est le système que nous subissons. L' Etat et les citoyens sont artificiellement surendettés (l’endettement représente plus de 6 mois de PIB, soit environ 700 milliards d’euros. Le seul intérêt de la dette représente annuellement 85% du total de l’impôt sur le revenu).
- Soit par la combinaison des deux systèmes (situation jusqu'en 1973).
L'article 104 a ceci de monstrueux qu'il interdit le premier cas de figure pour imposer le second qui est fondé sur une gigantesque malversation.
Note sur le paragraphe 2 : Il stipule que les établissements publics ayant une fonction bancaire sont soumis au même traitement que les banques privées.


- La création monétaire
La première chose, c'est qu'il faut rejeter complètement une idée sans doute enfouie au fond de votre esprit lorsque vous allez voir un banquier en disant "j'ai besoin d'un prêt", ou "j'ai besoin d'un découvert" . Cette idée , c'est celle de penser que pour qu'un banquier puisse vous proposer un crédit, il FAUT qu'un épargnant soit passé avant vous à la banque pour y déposer des économies correspondantes au prêt que vous allez demander, et que, quasiment, c'est l'épargne d'un autre que le banquier va vous prêter, en prenant sa commission au passage (l'intérêt).... c'est FAUX, ce n'est pas ainsi que ça se passe.
Ce n'est pas de la monnaie épargnée ou déposée que vous prête un banquier... d'ailleurs, si vous avez la chance d'être plutôt en positif sur votre compte, vous pouvez vous apercevoir que jamais votre banque vous a dit " On a utilisé l'argent que vous aviez en dépot chez nous pour le préter à Monsieur Untel ... désolé, votre compte est maintenant à zéro, jusqu'à ce que Monsieur Untel rembourse..."

Il y a une phrase que connaissent bien les économistes (pas tous , hélas) , mais qu'oublient très souvent les banquiers (le feraient-ils exprès ?), et qui est " Ce ne sont pas les dépôts qui permettent les crédits, mais ce sont les crédits qui permettent les dépôts"

Du chinois ? ....

Si le sujet vous intéresse, allez voir l'explication!, et aussi BankingQuotes


< Sommaire > Chapitre 1 < Chapitre 2 > Chapitre 3


Créé par: AJH Dernière modification: Samedi 12 de Avril, 2008 19:26:12 CEST par AJH


Dernières modifications

  1. Appel à référendum
  2. Sortir de l'UE
  3. Organisation Politique1
  4. NecroCarburants
  5. NouvelleOMC
  6. Malheur et austérité
  7. EMS
  8. Accueil
  9. Actu-Euro
  10. Actu-Societales
  11. Sortie de l'euro
  12. Actu-Politiques
  13. Actu-Eco
  14. Monnaie - durable
  15. 10 mensonges
  16. Les petites phrases
  17. Glass-Steagall Act
  18. Motion NDA à l'A.N.
  19. Changer de Paradigme
  20. Editos2010
  21. Retraites
  22. ChristianGomez
  23. Desobeissance europeenne
  24. Argent, dettes et banques
  25. Stochocratie et argent
  26. 100% money
  27. TrenteAnsPerdus
  28. Vous ne pourrez pas dire
  29. Editos2009
  30. Argent mode d'emploi
  31. Arnaque
  32. droit de création monétaire
  33. Arnaque dette 2
  34. Lettre Deputes
  35. Ecosocietalisme1
  36. Arnaque dette
  37. Sortir de la crise
  38. Promouvoir La Havane
  39. La verite sur la dette
  40. DettePublique
  41. SaviezVous3-USA
  42. Grand Emprunt
  43. Monnaie et dette
  44. Impots et taxes
  45. DebatVGE
  46. Revenu Citoyen
  47. Crise et monnaie
  48. EMS-4p
  49. Petition Services Publics
  50. TirageAuSort
  51. Popullulation
  52. SitesAmis
  53. Procès Citoyen
  54. Plan Fisher
  55. Fiction sortie UE
  56. Elections Europeennes
  57. CreationMonetaire2
  58. RevenuExistence
  59. UserPagembdl
  60. PouvoirsParlementEuropéen
  61. Manifeste 3M
  62. SaviezVous2
  63. PageDutrieux
  64. ChangerDeParadigme
  65. PageADED
  66. Madagascar
  67. UserPageAJH
  68. Allais Fiscalité
  69. Proposition Robertson
  70. Bugs
  71. Ecosocietalisme0
  72. Sommaire_ES
  73. Investissement Public
  74. Editos2008
  75. Jeanneney
  76. MoneyAsDebt
  77. MedicamentsGeneriques
  78. DettePublique.org
  79. AN_YvesCochet
  80. J-G_Bardet
  81. Ecosocietalisme4
  82. PETITION
  83. Definitions
  84. Echeancier
  85. LogementEco
  86. FaceCachee
  87. Freemen
  88. Projet Ecoocivique
  89. Projet Ecoocivique p1
  90. Projet Ecoocivique p5
  91. Projet Ecoocivique p4
  92. Projet Ecoocivique p3
  93. Projet Ecoocivique p2
  94. CreationMonetaire
  95. FAQ2
  96. VideoJutier
  97. Subventions
  98. La Dette Publique
  99. EcologieDeMarche
  100. Gap 130608
  101. Un Regard Citoyen
  102. Cage Mentale
  103. Agregats monetaires
  104. Editos2004
  105. Editos2007
  106. Editos2006
  107. Editos2005
  108. TVA-Sociale
  109. AuCommencement
  110. FichesPratiques
  111. Sand Box
  112. Votre profil
  113. EtSiJetais
  114. ProblemesEtSolutions
  115. EcrireUnePageWiki
  116. Virus15Mai
  117. Dialogue
  118. Manipulation
  119. FauxAmi
  120. Ultraliberalisme2
  121. Ultraliberalisme3
  122. VulgarisationBLF
  123. Discours ENA
  124. Marjolaine AJH
  125. Welcome_EN
  126. RevenuOption1
  127. MonnaiesSoc
  128. Objectif2007
  129. YakaFaucon
  130. CactusDansLeSlip
  131. AllaisSecession
  132. Mutation Silencieuse
  133. Le Dogme Economique
  134. TransverselEcoute
  135. DerniereMinute
  136. Ecosocietalisme9-FAQ
  137. Ecosocietalisme10
  138. AppeldeNDA
  139. CoupDeMarteau
  140. BdF-BCE-SBCE
  141. Souv_Alimentaire
  142. RCetTVA
  143. Petitions
  144. Bip40
  145. PieceDeTheatre
  146. Desencombrement
  147. PetitPrince
  148. SaviezVous
  149. FinGratuite
  150. Cuba
  151. CombienCaCoute
  152. Fin de largent
  153. Notre Cri
  154. Alliance
  155. E-dons
  156. ComprendreMarx
  157. NonAuReferendum
  158. SeSouvenir
  159. InformatiqueCoop
  160. SystemeDeTroc
  161. PIPetStructures
  162. PIP
  163. Association ACS
  164. ComparatifCoopSel
  165. Viol politique
  166. Traite Simplifie
  167. Similitudes
  168. Demembrement
  169. Monnaie et Souverainete
  170. Lettre a Sarkozy
  171. LesAutruches
  172. MonnaiePublique
  173. RevenuCitoyen2
  174. RevenuCitoyen1
  175. TSC
  176. Evolutions du Societalisme
  177. Vouloir le pouvoir
  178. DiversSEL
  179. Societalisme
  180. PouvoirEtSavoir
  181. Actions
  182. Surveillance
  183. PlanMedia
  184. CharteGraph
  185. SyntSites
  186. OrgaArbo
  187. Forfaiture
  188. EMS-18points
  189. UtopieRealisable3
  190. UtopieRealisable2
  191. UtopieRealisable1
  192. ActuelPIB
  193. CorinneLepage
  194. Pacte N Hulot
  195. Scenarii2050
  196. Energie2
  197. Energie1
  198. EnergieJancovici
  199. MoraleRealiste
  200. MiseEnOeuvre
  201. Charte
  202. EcoMonetarisme2
  203. EcoMonetarisme1
  204. EcoMonetarisme0
  205. Idees Fausses
  206. CoutDuProgramme
  207. PageVIDAL
  208. Parti Vivant
  209. PageCHOUARD
  210. Manifeste CIPMF
  211. Comparatif
  212. Le NAIRU
  213. PageLUIGI
  214. PageDL
  215. Richesses
  216. TitanicOuMetamorphose
  217. Hyperliberalisme
  218. Tueur-a-gage
  219. FONAES
  220. FauxMonnayeurs
  221. DicoSocietal
  222. QuelJeuDeC
  223. Non Monsieur Fillon
  224. CerveauxDisponibles
  225. Etat-Dette-Monnaie
  226. PatrickViveret
  227. QuitterOMC
  228. AccordTacite
  229. FiscaliteEmploi
  230. Monnaie Nationale
  231. Allais
  232. FracturesSociales
  233. CharteLaHavane
  234. BailEmphytheotique
  235. Ecosocietalisme3
  236. Ecosocietalisme2
  237. Ecosocietalisme8
  238. Ecosocietalisme7
  239. Ecosocietalisme6
  240. Ecosocietalisme5
  241. BankingQuotes
  242. Postulats
  243. DossierAImprimer
  244. Tracts
  245. Vulgarisations
  246. Abondance
  247. Resume
  248. Ultraliberalisme1
  249. Agissons
  250. HomePage
...plus
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
Syndication RSS Wiki