Créer/modifier une page Wiki

Utilisateurs connectés

24 utilisateurs connectés

Canaux de syndication RSS

Traduction Google

PouvoirEtSavoir

3 - TRANSITION DEMOCRATIQUE
Le Savoir: composante essentielle du Pouvoir Pages pointant cette page Imprimer
HistoriqueCommenter

LE POUVOIR DU SAVOIR


Le jeune Societalisme est désormais face au vieux Capitalisme.
L'enjeu est de faire cesser l’aveugle soumission générale au pouvoir multiforme d’entités anonymes et avides de profit financier. L’affrontement n’est peut-être pas nécessaire, mais de nouveaux rapports de force et l’accès au pouvoir sont toujours, en politique, indispensables aux véritables changements.

Il peut sembler paradoxal (ou machiavélique) d’espérer établir de nouvelles règles du jeu en respectant des règles établies qui sont contestables et que l’on réfute.
L’installation du Societalisme à l’échelle nationale peut toutefois être imaginée et organisée comme une possible alternance politique dans un cadre légal existant. Le projet de coopérative sociétale de droit capitaliste?, en gestation sur ce site, apportera peut-être un éclairage sur ce point.

Mais le Societalisme innove à la fois dans les domaines sociaux et économiques. Il touche aux règles de propriété et de transmission de la richesse, à l’échelle des revenus particuliers. Et le Societalisme bouleverse radicalement ce qui constitue la profonde réalité du pouvoir établi, c’est-à-dire notre soumission à la création et à l’utilisation du crédit, de la monnaie, de la comptabilité marchande. C’est sur ce terrain que la différence fondamentale entre les deux systèmes doit être exprimée, explicitée, expérimentée. Le changement de paradigme est total.

La cause Sociétale est bonne. Les grandes lignes en sont donées et vont être détaillées. Le grand challenge sera d’établir démocratiquement le sociétalisme dans la durée, de porter au pouvoir celles et ceux qui voudront l'exercer pour son utilité morale, juste et raisonnable et de retirer sans délai tout pouvoir à qui ne respecterait pas le contrat. Le plan "écooprojet"? constitue un schéma, une esquisse de mise en œuvre du sociétalisme.

L’écooprojet comporte plusieurs phases détaillées par ailleurs.
- La première, nommée écooseliste, est l’expression et la diffusion du projet, la fédération des personnes et des groupes autour de celui-ci.
- La seconde implique l’organisation stratégique d’un mouvement écoocivique, véritable force Sociétale.
De cette seconde phase émergeront les personnalités "politiques"? dont le but sera l'exercice du pouvoir fondé sur un contrat sociétal explicite pour faire régner l'ordre nécessaire à la juste répartition des ressources et à la sauvegarde des trésors du patrimoine mondial.

LE CHOIX DES MOTS


Dans le contexte capitaliste, la violence et la richesse sont, paraît-il, les ingrédients indispensables à la conquète et à l'exercice du pouvoir. Ceci vaut aussi pour les "oppositions"?. Un troisième élément est le savoir.

Il paraît illusoire et définitivement impossible de parvenir à moraliser violence et richesse ces deux composantes de la politique capitaliste. S'y consacrer serait dépense d'énergie considérable et inutile, une sorte d'évangélisation qui ne touchera jamais l'humanité dans son ensemble. Pour développer une proposition sociétale, admettons de remplacer les termes de "violence" par force , de "richesse" par patrimoine.

Force et patrimoines. Les mots exposent les idées sous-jacentes et mieux vaut jouer sur les mots que de s'en armer. Lorsque les mots manquent pour exprimer de nouvelles idées, de nouveaux concepts ou pour nommer celles ou ceux qui voudront les adopter, des termes nouveaux naissent et perdurent naturellement. Societalisme, écooselisme, écoocivisme, socio-économie solidaire… ici, les mots nouveaux sont des cadeaux faits au lecteur. C'est aussi le moindre des plaisirs que puissent se faire les auteurs.

La mouvance altermondialiste est un patchwork de résistances locales sans but alternatif collectif. Les groupes SEL, en France, se refusent obstinément à constituer un mouvement. Aucun projet alternatif cohérent avec une nouvelle forme d'exercice du pouvoir n’est en vue. Avec le sociétalisme comme objectif, ces démarches originales pourront se fédérer, prendre leur essor, s’incarner.
La gestation d'une nouvelle civilisation est en cours. Plus solidaire et forcément "globale", elle sera dédiée au partage du savoir-être et non plus à la course à la richesse et au profit. Patiemment, il faut, en attendant, conforter et renforcer les rares formes à-peu-près démocratiques d'exercice du pouvoir.

L'IDEE FORTE


L'apparition et le développement de mouvements de type SEL ou similaires, conforte ce postulat: des individus solidaires expérimentent de nouveaux comportements, se libèrent du carcan monétariste. De cette tendance persistante il est permis d’augurer une remise en cause du pouvoir capitaliste au profit du bien-être solidaire puis du mieux-être de toute l'humanité. Mais il faut être lucide: ce point de vue ne sera jamais adopté d’un coup de baguette magique et de façon unanime par des populations ou des systèmes étatiques convertis à ce concept. Si le bonheur de l'humanité et l'utilisation des "leviers" du pouvoir, (violence)-force (richesse)-patrimoine et savoirs vous concernent, le sociétalisme est aussi votre affaire.

La valeur morale de la finalité du pouvoir doit d’abord être intériorisée, assimilée individuellement puis être collectivement pratiquée au sein d’un mouvement structuré et organisé. Alors, nourri de conviction et d’expérience, chacun organisera son existence et ses actions pour peser sur les leviers du pouvoir politique, accèder à l'autorité ou y porter les plus compétents.

De la VIOLENCE à la FORCE


C’est une évidence: la violence résulte de l'usage brutal de la force. Actuellement, l'utilisation de la violence se doit d’avoir une justification morale préalable: la recherche d’armes de destruction massive, l’antiterrorisme, l’anticolonialisme, par exemple.
Posséder une écrasante puissance de feu ou des armes nucléaires, n'autorise plus le recours systématique à la violence. L'information, la connaissance et l'analyse des faits permet à la collectivité mondiale d’être à l'écoute continuelle des évènements, de juger et de réagir immédiatement.
L'utilisation de la violence, seule, ne suffit plus comme composante directe de la conquète du pouvoir. Ni même pour s'y maintenir. Mais la force reste une composante indispensable du pouvoir. La force humaine concertée, constructive, intelligente. La transition post-capitaliste vers un État sociétal requiert cette force-là.

De la RICHESSE au PATRIMOINE


Brutale également, la richesse capitaliste est prédatrice des ressources naturelles et des produits du travail. Pour paraître morale, la richesse devrait assurer le bien-être de qui la produit. Ce n'est plus vrai.
La richesse capitaliste a pour priorité de générer du profit financier immédiat. Le crédit bancaire et le jeu de change des monnaies génèrent une richesse artificielle, factice. Notre soumission à ce système boursico-bancaire capitaliste entretient la surexploîtation des ressources naturelles et humaines.

Les Etats sont traditionnellement garants, mais aussi gérants et collecteurs, de la richesse nationale. Cette forme de richesse pouvait se justifier lorsqu’elle était au service de la collectivité. Elle est maintenant maîtrisée et manipulée par d'énormes machines financières supranationales et anonymes.
L’État capitaliste prétend réguler ces structures économiques transnationales et anonymes. Mais il est, lui aussi soumis au système établi. Les "décideurs"? soudoient et utilisent les hommes et les groupes politiques afin d’augmenter encore et toujours leur profit. Certains États rivalisent, la plupart collaborent.
Les Etats sont traditionnellement garants, mais aussi gérants et collecteurs, de la richesse nationale. Cette forme de richesse pouvait se justifier lorsqu’elle était au service de la collectivité. Elle est maintenant maîtrisée et manipulée par d'énormes machines financières supranationales et anonymes.
L’État capitaliste prétend réguler ces structures économiques transnationales et anonymes. Mais il est, lui aussi soumis au système établi. Peu d'États tentent encore de résister ou de rivaliser, la plupart collaborent. Les "décideurs"? soudoient et utilisent les hommes et les groupes politiques afin d’augmenter encore et toujours leurs profits.
La question subsidiaire est: comment se maintient cette supériorité d’un système établi aussi néfaste? son influence, sa puissance résultent de la connaissance ininterrompue de la situation des marchés, de l'utilisation ultra rapide de fluctuations dues aux évènements ou aux rumeurs, bref, au Savoir.

LE SAVOIR


Savoir… important pour lui-même, important pour l'utilisation de la violence, important pour la création de richesse, le Savoir joue le rôle primordial. D’honorables futurologues ont énoncé que le savoir est devenu la clé du pouvoir. Mais alors, la situation serait définitivement bloquée!
Non, l’espoir d'une utopie réalisable subsiste car le Savoir, le plus important des trois leviers du pouvoir, est aussi le seul qui puisse être partagé à l'infini sans être réduit dans chacune de ses parts.

Nous voulons un État Sociétal gérant de la richesse nationale et de ses patrimoines, pour les mettre au service du mieux-être humaniste. Le sociétalisme partage, distribue, répartit le bénéfice tiré des ressources naturelles, des savoirs et des savoir-faire. Le sociétalisme oriente la priorité des choix économiques vers la solidarité.

Le Savoir - information, renseignement, stastistique, culture… - est de plus en plus accessible, mais en conclure qu'il sera automatiquement mieux partagé serait naïf et hâtif.

À chaque volontaire, à chaque militant(e) se pose désormais la question: comment acquérir, engranger, partager, diffuser et transmettre le savoir utile et nécessaire à l'édification d'une forme alternative, morale et planétaire, du pouvoir?… voilà un passionnant fil conducteur pour l’écooprojet, vers l’instauration d’un État Sociétal, post-capitaliste.

Créé par: admin Dernière modification: Jeudi 08 de Mai, 2008 19:30:49 CEST par admin


Dernières modifications

  1. Appel à référendum
  2. Sortir de l'UE
  3. Organisation Politique1
  4. NecroCarburants
  5. NouvelleOMC
  6. Malheur et austérité
  7. EMS
  8. Accueil
  9. Actu-Euro
  10. Actu-Societales
  11. Sortie de l'euro
  12. Actu-Politiques
  13. Actu-Eco
  14. Monnaie - durable
  15. 10 mensonges
  16. Les petites phrases
  17. Glass-Steagall Act
  18. Motion NDA à l'A.N.
  19. Changer de Paradigme
  20. Editos2010
  21. Retraites
  22. ChristianGomez
  23. Desobeissance europeenne
  24. Argent, dettes et banques
  25. Stochocratie et argent
  26. 100% money
  27. TrenteAnsPerdus
  28. Vous ne pourrez pas dire
  29. Editos2009
  30. Argent mode d'emploi
  31. Arnaque
  32. droit de création monétaire
  33. Arnaque dette 2
  34. Lettre Deputes
  35. Ecosocietalisme1
  36. Arnaque dette
  37. Sortir de la crise
  38. Promouvoir La Havane
  39. La verite sur la dette
  40. DettePublique
  41. SaviezVous3-USA
  42. Grand Emprunt
  43. Monnaie et dette
  44. Impots et taxes
  45. DebatVGE
  46. Revenu Citoyen
  47. Crise et monnaie
  48. EMS-4p
  49. Petition Services Publics
  50. TirageAuSort
  51. Popullulation
  52. SitesAmis
  53. Procès Citoyen
  54. Plan Fisher
  55. Fiction sortie UE
  56. Elections Europeennes
  57. CreationMonetaire2
  58. RevenuExistence
  59. UserPagembdl
  60. PouvoirsParlementEuropéen
  61. Manifeste 3M
  62. SaviezVous2
  63. PageDutrieux
  64. ChangerDeParadigme
  65. PageADED
  66. Madagascar
  67. UserPageAJH
  68. Allais Fiscalité
  69. Proposition Robertson
  70. Bugs
  71. Ecosocietalisme0
  72. Sommaire_ES
  73. Investissement Public
  74. Editos2008
  75. Jeanneney
  76. MoneyAsDebt
  77. MedicamentsGeneriques
  78. DettePublique.org
  79. AN_YvesCochet
  80. J-G_Bardet
  81. Ecosocietalisme4
  82. PETITION
  83. Definitions
  84. Echeancier
  85. LogementEco
  86. FaceCachee
  87. Freemen
  88. Projet Ecoocivique
  89. Projet Ecoocivique p1
  90. Projet Ecoocivique p5
  91. Projet Ecoocivique p4
  92. Projet Ecoocivique p3
  93. Projet Ecoocivique p2
  94. CreationMonetaire
  95. FAQ2
  96. VideoJutier
  97. Subventions
  98. La Dette Publique
  99. EcologieDeMarche
  100. Gap 130608
  101. Un Regard Citoyen
  102. Cage Mentale
  103. Agregats monetaires
  104. Editos2004
  105. Editos2007
  106. Editos2006
  107. Editos2005
  108. TVA-Sociale
  109. AuCommencement
  110. FichesPratiques
  111. Sand Box
  112. Votre profil
  113. EtSiJetais
  114. ProblemesEtSolutions
  115. EcrireUnePageWiki
  116. Virus15Mai
  117. Dialogue
  118. Manipulation
  119. FauxAmi
  120. Ultraliberalisme2
  121. Ultraliberalisme3
  122. VulgarisationBLF
  123. Discours ENA
  124. Marjolaine AJH
  125. Welcome_EN
  126. RevenuOption1
  127. MonnaiesSoc
  128. Objectif2007
  129. YakaFaucon
  130. CactusDansLeSlip
  131. AllaisSecession
  132. Mutation Silencieuse
  133. Le Dogme Economique
  134. TransverselEcoute
  135. DerniereMinute
  136. Ecosocietalisme9-FAQ
  137. Ecosocietalisme10
  138. AppeldeNDA
  139. CoupDeMarteau
  140. BdF-BCE-SBCE
  141. Souv_Alimentaire
  142. RCetTVA
  143. Petitions
  144. Bip40
  145. PieceDeTheatre
  146. Desencombrement
  147. PetitPrince
  148. SaviezVous
  149. FinGratuite
  150. Cuba
  151. CombienCaCoute
  152. Fin de largent
  153. Notre Cri
  154. Alliance
  155. E-dons
  156. ComprendreMarx
  157. NonAuReferendum
  158. SeSouvenir
  159. InformatiqueCoop
  160. SystemeDeTroc
  161. PIPetStructures
  162. PIP
  163. Association ACS
  164. ComparatifCoopSel
  165. Viol politique
  166. Traite Simplifie
  167. Similitudes
  168. Demembrement
  169. Monnaie et Souverainete
  170. Lettre a Sarkozy
  171. LesAutruches
  172. MonnaiePublique
  173. RevenuCitoyen2
  174. RevenuCitoyen1
  175. TSC
  176. Evolutions du Societalisme
  177. Vouloir le pouvoir
  178. DiversSEL
  179. Societalisme
  180. PouvoirEtSavoir
  181. Actions
  182. Surveillance
  183. PlanMedia
  184. CharteGraph
  185. SyntSites
  186. OrgaArbo
  187. Forfaiture
  188. EMS-18points
  189. UtopieRealisable3
  190. UtopieRealisable2
  191. UtopieRealisable1
  192. ActuelPIB
  193. CorinneLepage
  194. Pacte N Hulot
  195. Scenarii2050
  196. Energie2
  197. Energie1
  198. EnergieJancovici
  199. MoraleRealiste
  200. MiseEnOeuvre
  201. Charte
  202. EcoMonetarisme2
  203. EcoMonetarisme1
  204. EcoMonetarisme0
  205. Idees Fausses
  206. CoutDuProgramme
  207. PageVIDAL
  208. Parti Vivant
  209. PageCHOUARD
  210. Manifeste CIPMF
  211. Comparatif
  212. Le NAIRU
  213. PageLUIGI
  214. PageDL
  215. Richesses
  216. TitanicOuMetamorphose
  217. Hyperliberalisme
  218. Tueur-a-gage
  219. FONAES
  220. FauxMonnayeurs
  221. DicoSocietal
  222. QuelJeuDeC
  223. Non Monsieur Fillon
  224. CerveauxDisponibles
  225. Etat-Dette-Monnaie
  226. PatrickViveret
  227. QuitterOMC
  228. AccordTacite
  229. FiscaliteEmploi
  230. Monnaie Nationale
  231. Allais
  232. FracturesSociales
  233. CharteLaHavane
  234. BailEmphytheotique
  235. Ecosocietalisme3
  236. Ecosocietalisme2
  237. Ecosocietalisme8
  238. Ecosocietalisme7
  239. Ecosocietalisme6
  240. Ecosocietalisme5
  241. BankingQuotes
  242. Postulats
  243. DossierAImprimer
  244. Tracts
  245. Vulgarisations
  246. Abondance
  247. Resume
  248. Ultraliberalisme1
  249. Agissons
  250. HomePage
...plus
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
Syndication RSS Wiki