Menu

Utilisateurs connectés

1 utilisateur connecté

Canaux de syndication RSS

Traduction Google

10 mensonges

1 - BIENVENUE > 1.1 - Vulgarisation
5 - DIVERS > 5.2 - Lectures
1 - BIENVENUE > 1.6 - La monnaie
Pages pointant cette page Imprimer
HistoriqueCommenter



ISBN: 2-7033-0695-4


J'ai le plaisir de vous annoncer la sortie de la nouvelle édition entièrement actualisée des "10 plus gros mensonges sur l'économie" ( éd.Dangles) mi juin.
En cette période où nos élites mondiales pensent régler la dette en s'endettant plus encore, et à relancer la croissance par l'austérité, n'est-il pas temps de se demander ce qui conduit à effacer tout bon sens au cœur de cette supposée science qu'est l'économie ?
Nous avons reçu beaucoup de courrier de lecteurs qui tenaient à nous dire combien ce livre les avait éclairé. Alors si vous vous posez des questions sur notre "folle" époque, ce livre vous aidera sans doute à trouver quelques réponses et à vous libérer du discours ambiant.


4° de couverture

Aujourd’hui, Molière aurait sans doute pris pour cible les économistes au lieu des médecins. La « saignée », panacée de son temps, aurait fait place à la « croissance », prétendue solution à tous nos maux. Au latin a succédé un jargon incompréhensible. Seule solution : s’en remettre aux experts. Dormez bonnes gens ! Ceux « qui savent » s’occupent de votre bonheur…

À défaut, ils ont, en tout cas, réussi à dégoûter de l’économie « M. et Mme Tout Le Monde ». Ce n’est pas leur lecture de chevet.

Puisse ce livre changer la donne, car tant que le citoyen ne reprendra pas le pouvoir sur l’économie, il en restera l’esclave.

L’ambition de cet ouvrage est donc d’aider chacun à reprendre ce pouvoir en se libérant de la manipulation qu’exerce sur nous des théories assénées en vérités absolues, des idées toutes faites et de fausses croyances.

Si vous croyez en particulier que :

- L'Etat fabrique l'argent qui est garanti par l'or
- Les banques prêtent l'argent des épargnants
- On ne peut pas le faire, « ça coûte » trop cher
- La dette appauvrit la Nation, il faut la rembourser !
- Toute production ne se justifie que si elle est rentable
- Il faut soutenir la croissance pour dynamiser l’emploi
- Baisser les prix, c’est défendre le pouvoir d’achat
- Il faut lutter contre l'inflation pour sauvegarder l'emploi
- On vivrait beaucoup mieux si on payait moins d'impôts.
- La mondialisation, une promesse de prospérité pour tous les peuples

... alors, ce livre est fait pour vous : ne vous laissez pas désinformer plus longtemps !


Extrait tiré de la conclusion

"Les 10 plus gros mensonges sur l'économie"

éditions Dangles 2010


.../...
Alors lisons un peu l'actualité au travers du prisme des vérités déclinées et contredites dans dans ce livre.
- En premier, crise des « subprime » milieu 2007. Des prêts hypothécaires sont consentis à une population insolvable sur la seule foi que tout le monde non seulement retrouvera ses billes mais en gagnera plus grâce aux plus-values prévisibles d'un marché immobilier dopé par cette demande nouvelle.
- En second, une titrisation avec effet de levier permet de refiler aux investisseurs, avec gros profit au passage, des pochettes surprises supposées contenir des actif sûrs que donc tout le monde s'arrache.
- En troisième, le conte de fée s'achève brutalement; le carrosse de Cendrillon se transforme en citrouille. La faillite menace tout le système bancaire qui s'était gavé de ces actifs pourris.
- En quatrième, le public (habituellement responsable de tous les maux aux dires du privé) se porte au secours des joueurs de casino en creusant un peu plus le déficit des Nations. Les joueurs (quoi que tancés par les chefs d'Etats et de gouvernement qui rivalisent d'effets de manche et de déclarations solennelles courroucées... paroles … paroles) retournent à leur table de jeu en commençant par se verser les bonus qu'ils « méritaient ».
- En cinquième, le transfert de la dette privée vers le public porte les feux de la rampe sur la profondeur abyssale des dettes souveraines laissant prévoir que certains pays (Les PIIGS1, de ce joli nom évocateur qui leur a été attribué pour les désigner : Portugal – Ireland – Italy – Greece – Spain) pourraient être défaillants
Trois choses sont à noter:

1) La crise des subprime n'aurait certainement pas pu se produire si les banques commerciales n'avaient pas eu la possibilité de créer la monnaie par la monétisation d'actifs comme nous l'avons expliqué. Car si les banques on fait faillite c'est parce qu'elles ont pu inscrire à leur actif des valeurs qui ne correspondaient en rien à la réalité. Elles ont pu gagner des sommes considérables2 tant que les pochettes surprises restaient fermées en laissant planer la promesse de profits, mais évidemment tout s'est effondré le jour où il fut découvert qu'elles étaient vides.

2) Les dettes souveraines n'auraient jamais atteint les niveaux quelles ont si les nations n'avaient pas été contraintes (par suite de décisions politiques sous la pression du lobby financier, sans consultation des peuples) d'emprunter leur propre monnaie sur les marchés financiers, les exposant d'une part à la spéculation comme on le voit actuellement et les enlisant progressivement sous le poids cumulatif des intérêts d'autre part3.

3) Malgré l'intensité des coups de semonce, l'idéologie n'est à aucun moment remise en question. Les yeux restent exclusivement rivés sur les performances des marchés. Car l'idéologie repose sur la croyance que l'économie mondiale dépend des « investisseurs » qui détiennent les capitaux dont elle a besoin.

- Voit-on une seconde que l'humanité est prise en otage et soumise aux caprices de cette « élite » dont les profits sont le plus souvent inversement proportionnels à l'utilité sociale et écologique de leurs placements?
- Perçoit-on que l'on s'enferme dans une dynamique qui se traduit par un transfert croissant de la richesse mondiale vers les plus riches?
- Réalise-t-on que l'on ne fait que reculer pour mieux sauter? Car vous observerez que s'agissant des subprimes ou des dettes souveraines, le fond de ces crises, c'est l'endettement privé et public. Et quelle mesure prennent les États Unis et L'Europe ? S'endetter plus encore. Étrange remède que celui qui consiste à donner au malade plus de ce même poison que celui qui a affecté sa santé. Il faut croire que les milliards que nos prestidigitateurs font pleuvoir sur nos têtes ont un effet secondaire immédiat euphorisant au point de provoquer la paralysie des neurones du bon sens. Ou succombe-t-il tout simplement aux charmes de la communication subtile utilisée qui sait choisir les mots que le bon peuple espère. Sauver la Grèce, sauver l'Europe, sauver l'Euro ! Vraiment ? Comme le souligne Frédéric Lordon sur le blog du Monde Diplo en date du 11 mai 20104 « même les plus épais des commentateurs autorisés se sont aperçus que les sommes énormes péniblement assemblées pour « sauver la Grèce » sont en fait destinées à sauver… les investisseurs. Banques, fonds et autres créanciers internationaux sont en effet les heureux récipiendaires de fait de l’effort des citoyens grecs et des fonds publics européens ».
Car vous n'aurez pas été sans remarquer que ce « sauvetage » a un prix : l'austérité!... Autre terme synonyme des « ajustements structurels » qui ont été imposés aux pays du sud pour les « aider » à rembourser leur dette au FMI et à la Banque mondiale, et qui étaient sensés les conduire sur la voie de la prospérité. La constance dans l'absurde a quelque chose d'admirable puisqu'en dépit de près de 40 ans d'échec de la formule, on y croit encore!
Echec ? Absurde ? Et si au contraire on parlait d'une machine bien huilée. Car tout dépend du but poursuivi. Si c'est celui d'un mieux être pour tous, alors oui, on patauge dans l'absurde. Mais si c'est celui de la défense prioritaire des intérêts des investisseurs... Là on renoue avec le bon sens. C'est qu'ils ne s'y trompent pas les bougres ! Ils savent fort bien que la fuite en avant de la dette a sa limite. Pour que la pompe à fric soit pérenne, le malade doit comprendre que la main de ses bienfaiteurs doit être remplie pour continuer à bénéficier de ses largesses. Telle est la vérité insolente qu'on nous sert tous les jours. Deux poids deux mesures. Les peuples au pain sec, les ortolans aux banques sur la seule foi que sans elles il n'y aurait même plus de pain sec. Qu'une telle vérité, ou plutôt qu'un tel mensonge appartienne au monde de la finance, passe encore puisque son unique vocation est de s'enrichir, mais que les dirigeants politiques mondiaux y souscrivent, il n'y a pour cela pas un qualificatif à la hauteur de leur aveuglement coupable ou de leur vilainie servile.
- Comment ne voient-ils pas que la clé ne peut résider dans un endettement infini qui
asservit leurs peuples sous un joug toujours plus pesant?
- Comment ne réalisent-ils pas qu'à ce jeu ils ne trouveront jamais les moyens de financer les défis humains et écologiques propres à notre siècle et qui réclament pourtant une attention urgente?
- Comment peuvent-ils rester fermés à l'évidence que si une collectivité a un besoin, la volonté de le satisfaire, les moyens techniques et énergétiques, un excès de main d’œuvre et le savoir-faire, l’impossibilité alléguée du manque de financement est une mauvaise excuse puisqu'une vraie richesse équilibre « le bilan » de la création monétaire éventuellement nécessaire pour la réaliser.
- Comment peuvent-ils se rendre aveugles aux signaux de plus en plus pressants qui les invitent à rendre leurs pays indépendants des marchés ? Est-ce la puissance de leur endoctrinement ou pour faire oublier que ceux sont eux qui ont sciemment sacrifié cette indépendance?
.../...

_
1 PIIGS (prononcé pigs) signifie « cochon » en anglais
2 Il y a 25 ans les profits (bénéfices) des établissements de crédit représentaient 5% de l'ensemble des profits des
entreprises françaises. Aujourd'hui, c'est presque 50% ! A peu près identique aux États Unis.
3 Pour vous donner une idée; en euros constants 2009, entre le 31 décembre 1999 et le 31 décembre 2009, la dette
publique française à cru de 534 Md€ et pendant ce temps là nous avons payé en intérêts sur la dette un total de 505 Md€ !!! Malgré la très mauvaise année 2009 ... La dette "sans intérêts" n'aurait augmenté que de 29 milliards d'euros
4 Frédéric Lordon est économiste, directeur de recherche au CNRS et chercheur au Centre de sociologie européenne (CSE). Il intervient régulièrement dans les colonnes du journal le Monde Diplomatique. La présente citation est extraite de son article « sauver les banques, jusqu'à quand » http://blog.mondediplo.net/2010-05-11-Sauver-les-banques-jusqu-a-quand

Créé par: admin Dernière modification: Mardi 22 de Juin, 2010 13:51:35 CEST par AJH


Dernières modifications

  1. Appel à référendum
  2. Sortir de l'UE
  3. Organisation Politique1
  4. NecroCarburants
  5. NouvelleOMC
  6. Malheur et austérité
  7. EMS
  8. Accueil
  9. Actu-Euro
  10. Actu-Societales
  11. Sortie de l'euro
  12. Actu-Politiques
  13. Actu-Eco
  14. Monnaie - durable
  15. 10 mensonges
  16. Les petites phrases
  17. Glass-Steagall Act
  18. Motion NDA à l'A.N.
  19. Changer de Paradigme
  20. Editos2010
  21. Retraites
  22. ChristianGomez
  23. Desobeissance europeenne
  24. Argent, dettes et banques
  25. Stochocratie et argent
  26. 100% money
  27. TrenteAnsPerdus
  28. Vous ne pourrez pas dire
  29. Editos2009
  30. Argent mode d'emploi
  31. Arnaque
  32. droit de création monétaire
  33. Arnaque dette 2
  34. Lettre Deputes
  35. Ecosocietalisme1
  36. Arnaque dette
  37. Sortir de la crise
  38. Promouvoir La Havane
  39. La verite sur la dette
  40. DettePublique
  41. SaviezVous3-USA
  42. Grand Emprunt
  43. Monnaie et dette
  44. Impots et taxes
  45. DebatVGE
  46. Revenu Citoyen
  47. Crise et monnaie
  48. EMS-4p
  49. Petition Services Publics
  50. TirageAuSort
  51. Popullulation
  52. SitesAmis
  53. Procès Citoyen
  54. Plan Fisher
  55. Fiction sortie UE
  56. Elections Europeennes
  57. CreationMonetaire2
  58. RevenuExistence
  59. UserPagembdl
  60. PouvoirsParlementEuropéen
  61. Manifeste 3M
  62. SaviezVous2
  63. PageDutrieux
  64. ChangerDeParadigme
  65. PageADED
  66. Madagascar
  67. UserPageAJH
  68. Allais Fiscalité
  69. Proposition Robertson
  70. Bugs
  71. Ecosocietalisme0
  72. Sommaire_ES
  73. Investissement Public
  74. Editos2008
  75. Jeanneney
  76. MoneyAsDebt
  77. MedicamentsGeneriques
  78. DettePublique.org
  79. AN_YvesCochet
  80. J-G_Bardet
  81. Ecosocietalisme4
  82. PETITION
  83. Definitions
  84. Echeancier
  85. LogementEco
  86. FaceCachee
  87. Freemen
  88. Projet Ecoocivique
  89. Projet Ecoocivique p1
  90. Projet Ecoocivique p5
  91. Projet Ecoocivique p4
  92. Projet Ecoocivique p3
  93. Projet Ecoocivique p2
  94. CreationMonetaire
  95. FAQ2
  96. VideoJutier
  97. Subventions
  98. La Dette Publique
  99. EcologieDeMarche
  100. Gap 130608
  101. Un Regard Citoyen
  102. Cage Mentale
  103. Agregats monetaires
  104. Editos2004
  105. Editos2007
  106. Editos2006
  107. Editos2005
  108. TVA-Sociale
  109. AuCommencement
  110. FichesPratiques
  111. Sand Box
  112. Votre profil
  113. EtSiJetais
  114. ProblemesEtSolutions
  115. EcrireUnePageWiki
  116. Virus15Mai
  117. Dialogue
  118. Manipulation
  119. FauxAmi
  120. Ultraliberalisme2
  121. Ultraliberalisme3
  122. VulgarisationBLF
  123. Discours ENA
  124. Marjolaine AJH
  125. Welcome_EN
  126. RevenuOption1
  127. MonnaiesSoc
  128. Objectif2007
  129. YakaFaucon
  130. CactusDansLeSlip
  131. AllaisSecession
  132. Mutation Silencieuse
  133. Le Dogme Economique
  134. TransverselEcoute
  135. DerniereMinute
  136. Ecosocietalisme9-FAQ
  137. Ecosocietalisme10
  138. AppeldeNDA
  139. CoupDeMarteau
  140. BdF-BCE-SBCE
  141. Souv_Alimentaire
  142. RCetTVA
  143. Petitions
  144. Bip40
  145. PieceDeTheatre
  146. Desencombrement
  147. PetitPrince
  148. SaviezVous
  149. FinGratuite
  150. Cuba
  151. CombienCaCoute
  152. Fin de largent
  153. Notre Cri
  154. Alliance
  155. E-dons
  156. ComprendreMarx
  157. NonAuReferendum
  158. SeSouvenir
  159. InformatiqueCoop
  160. SystemeDeTroc
  161. PIPetStructures
  162. PIP
  163. Association ACS
  164. ComparatifCoopSel
  165. Viol politique
  166. Traite Simplifie
  167. Similitudes
  168. Demembrement
  169. Monnaie et Souverainete
  170. Lettre a Sarkozy
  171. LesAutruches
  172. MonnaiePublique
  173. RevenuCitoyen2
  174. RevenuCitoyen1
  175. TSC
  176. Evolutions du Societalisme
  177. Vouloir le pouvoir
  178. DiversSEL
  179. Societalisme
  180. PouvoirEtSavoir
  181. Actions
  182. Surveillance
  183. PlanMedia
  184. CharteGraph
  185. SyntSites
  186. OrgaArbo
  187. Forfaiture
  188. EMS-18points
  189. UtopieRealisable3
  190. UtopieRealisable2
  191. UtopieRealisable1
  192. ActuelPIB
  193. CorinneLepage
  194. Pacte N Hulot
  195. Scenarii2050
  196. Energie2
  197. Energie1
  198. EnergieJancovici
  199. MoraleRealiste
  200. MiseEnOeuvre
  201. Charte
  202. EcoMonetarisme2
  203. EcoMonetarisme1
  204. EcoMonetarisme0
  205. Idees Fausses
  206. CoutDuProgramme
  207. PageVIDAL
  208. Parti Vivant
  209. PageCHOUARD
  210. Manifeste CIPMF
  211. Comparatif
  212. Le NAIRU
  213. PageLUIGI
  214. PageDL
  215. Richesses
  216. TitanicOuMetamorphose
  217. Hyperliberalisme
  218. Tueur-a-gage
  219. FONAES
  220. FauxMonnayeurs
  221. DicoSocietal
  222. QuelJeuDeC
  223. Non Monsieur Fillon
  224. CerveauxDisponibles
  225. Etat-Dette-Monnaie
  226. PatrickViveret
  227. QuitterOMC
  228. AccordTacite
  229. FiscaliteEmploi
  230. Monnaie Nationale
  231. Allais
  232. FracturesSociales
  233. CharteLaHavane
  234. BailEmphytheotique
  235. Ecosocietalisme3
  236. Ecosocietalisme2
  237. Ecosocietalisme8
  238. Ecosocietalisme7
  239. Ecosocietalisme6
  240. Ecosocietalisme5
  241. BankingQuotes
  242. Postulats
  243. DossierAImprimer
  244. Tracts
  245. Vulgarisations
  246. Abondance
  247. Resume
  248. Ultraliberalisme1
  249. Agissons
  250. HomePage
...plus
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
Syndication RSS Wiki