Menu

Utilisateurs connectés

1 utilisateur connecté

Canaux de syndication RSS

Traduction Google

Crise et monnaie

1 - BIENVENUE > 1.1 - Vulgarisation
La crise: une invitation à reconsidérer la monnaie. Pages pointant cette page Imprimer
HistoriqueCommenter

« La crise »

Une invitation à reconsidérer la monnaie


Sur fond d'embrassades et d'autosatisfaction affichées par les participants, le récent G20 a soulevé
un enthousiasme médiatique important, et une remontée brutale de toutes les Bourses du monde.

Malheureusement, mon avis est que nos élites mondiales sont non seulement passées à côté, mais
qu'elles sont en train de verser de l'essence sur l'incendie. L'attitude générale démontre qu'elles n'ont
en rien compris que nous avons à faire à une crise systémique et non conjoncturelle; qu'il ne s'agit
pas de mettre un peu d'huile dans ce moteur cassé pour qu'il reparte; or c'est ce qu'elles font par
simple refus d'accepter que l'ère du capitalisme financiarisé est mort.

Sans doute quelques coups de canif dans l'orthodoxie libérale ont été donnés. Sans doute affiche-ton
une volonté de moraliser et de réguler un peu tout cela. Mais ce n'est que poudre aux yeux
démagogique pour calmer les esprits du citoyen apeuré. Ce qui est en train de se passer est à mon
sens une insulte à l'intelligence du cœur, à la justice sociale et à la décence. Ne nous chante-t-on pas
sur tous les tons depuis des années que l'on ne peut pas financer les services publiques à la hauteur
de ce qui serait nécessaire? Ne reste-t-on pas incapables de trouver les quelques dizaines de
milliards qui, selon l'ONU permettraient aux pays pauvres d'avoir accès à l'eau potable, à la
nourriture, à l'éducation, à la santé ? Et là, d'un coup de baguette magique, on fait depuis 4 mois
gicler des milliers de milliards de dollars dans le monde, partie sous forme de liquidités immédiates,
et partie sous forme de garantie pour assurer les risques à venir. Cela ne vous plait sans doute pas
plus qu'à moi, mais que peut-on faire d'autre ? Si les banques meurent, ne risque-t-on pas de mourir
avec ? Cette résignation à l'impuissance révèle en réalité quelque chose d'inacceptable,
malheureusement tenu loin des lumières de la rampe : seules les banques ont le pouvoir d'actionner
le « robinet à fric »! Le monde, jamais invité au partage quand les profits abondent est là pris en
otage sous le prétexte que les choses seraient bien pires encore s'il n'y avait plus personne pour
actionner le robinet. Désolé cher citoyen, on n'a pas le choix, il va falloir prélever sur le revenu de
ton travail pour permettre au joueur de casino de se refaire une santé!

La mise au grand jour de la déficience sans précédent du système financier international aurait dû
être l'occasion de se libérer de la folie et de l'iniquité de ce système. Comment ? En enlevant des
mains du privé un privilège dont il a abusé et qui de toute façon ne lui revient pas légitimement.

Comme nous le rappelle Maurice Allais (Prix Nobel d'économie): ''"pendant des siècles, l'Ancien
Régime avait préservé jalousement le droit de l'État de battre monnaie et le privilège exclusif d'en
garder le bénéfice; la république démocratique a abandonné pour une grande part ce droit et ce
privilège à des intérêts privés. Ce n'est pas le moindre paradoxe de notre époque "''.

Mais de quoi parle-t-on exactement ? Du pouvoir de création monétaire. Je dis bien « création » car
beaucoup d'entre nous croient encore que la monnaie « existe » dans la mesure où ce qui circule
serait garanti par de l'or. Mais depuis 1971, date à laquelle les États- Unis, seul pays dont la monnaie
était encore appuyée sur l'or, ont abandonné sa convertibilité, les monnaies sont totalement
« démétalisées ». Ainsi, depuis cette date, ayant perdu toute matérialité, elles « n'existent plus » à
moins d'être créées. A part la monnaie fiduciaire (pièces et billets) qui ne représente qu'une petite
partie de la masse monétaire (7% de l'agrégat M1 constitué du numéraire et des dépôts à vue) la
monnaie n'existe que sous forme « d'écritures comptables ».

D'où vient cette monnaie scripturale ?

Il faut au départ une demande : vous, moi, entreprises, collectivités...
Il faut ensuite une offre pour répondre à cette demande : aujourd'hui, c'est le système bancaire privé
qui reçoit les demandes et la monnaie est créée par le banquier lorsqu'il accepte le crédit et qu'il
inscrit sur le compte du demandeur la somme correspondante. Mais où prend-il cet argent ? De
nulle part : c'est ce que l'on appelle la création monétaire par monétisation d'actifs non monétaires.

Cela veut dire que le banquier (à l'inverse d'un établissement financier qui doit drainer au préalable
une épargne disponible) n'a pas à se soucier de savoir où chercher l'argent. Il le crée tout
simplement par inscription simultanée à l'actif et au passif de son bilan de la somme prêtée. Une
fois mis sur le compte de l'emprunteur, il circule dans la société au gré des échanges économiques,
il est épargné par certains, puis il retourne à néant, au fur et à mesure des remboursements des prêts
(destruction monétaire). Il faut donc se représenter les choses en terme de flux. Pour visualiser cela,
imaginez un bassin dont le niveau de l'eau contenue (la masse monétaire circulant dans la société)
dépend du rapport entre le débit de l'alimentation coulant par le robinet (l'ensemble des crédits
consentis) et celui s'écoulant par la bonde (l'ensemble des crédits remboursés). Or que se passe-t-il
aujourd'hui ? Le système bancaire n'assure plus sa fonction et ne « remplit » plus le bassin à hauteur
suffisante pour les besoins de l'économie en dépit des sommes colossales versées pour le sauver.

Mais au delà de la déficience du système, posons nous une autre question. Qu'est ce que la
monnaie ? Une richesse ? Si demain vous mourez de soif dans le désert avec un chèque de 100.000
euros dans la poche, où réside la richesse ? Dans ce chèque ou dans l'eau que vous tendra un
bédouin de passage... La richesse, c'est ce que nous offre (gratuitement) notre planète Terre,
valorisée par l'activité humaine. L'argent n'est que le symbole de cette richesse permettant de
l'évaluer et de l'échanger. Ainsi, puisque les peuples sont créateurs de la vraie valeur, ne sont-ils pas
légitimement en droit de gouverner les signes qui la représentent ? N'est-ce donc pas à un organisme
public, représentant les intérêts de la communauté entière, de tenir le robinet ?

Voyez bien la différence :

Si c'est le secteur privé qui crée la monnaie: elle est créée de manière sélective, sur des critères de
rentabilité et de solvabilité au service prioritaire des actionnaires du système, sans se soucier du
bien commun. La crise actuelle nous le démontre jusqu'à l'écœurement.

Mais surtout, l'intérêt bancaire perçu au prétexte de la création monétaire est, ne l'oublions pas :
- Cause première de l'inflation, par ailleurs dénoncée comme fléau n°1
- Cause première de la course à la croissance si dommageable à l'environnement
- Cause première de l'appauvrissement des nations par la dette publique
- Cause première du transfert permanent de la monnaie des plus pauvres vers les plus riches

Alors que, si c'est le secteur public qui crée la monnaie: elle pourrait être émise sur des critères
d'intérêt collectif, sans nécessité absolue d'être assortie ni d'une échéance, ni d'un intérêt...
C'est pourquoi, au lieu d'utiliser la richesse publique pour ranimer un moribond nuisible, richesse
qui va cruellement manquer et se traduire par de nouvelles restrictions budgétaires dont souffriront
les plus démunis, il fallait en profiter pour remettre la finance à sa place, celle d'outil au service d'un
mieux être pour tous. Comme le suggèrent Allais en France, Robertson en Angleterre, Kennedy en
Allemagne, et bien d'autres économistes hélas peu écoutés, que toute la monnaie, sous quelque
forme que ce soit, soit émise exclusivement par une Banque centrale indépendante du pouvoir
exécutif et dont la mission serait définie par le parlement et contrôlée par lui.
Cela suffirait-il ? Certes non. Cet article ne peut entrer dans la description des mécanismes
d'application qui peuvent d'ailleurs être très variés. Ce n'est que le préambule à la restauration de la
démocratie, car je le dis tout net, nous ne sommes plus en démocratie puisque la Nation, privée des
cordons de la bourse est soumise à la volonté de celui qui les tient! Reste bien sûr à savoir comment
le « public » utilisera ce pouvoir. Car la vague néolibérale a conditionné les esprits et conduit nos
élites politiques à épouser le principe fondateur du capitalisme qui considère que le bien commun
n'est que la somme des égoïsmes satisfaits. Il est donc évident qu'au delà du retour légitime du
pouvoir d'émission monétaire au public, une clarification entre intérêt particulier et intérêt commun
s'impose pour que l'argent puisse être émis sur des critères de bien commun et non de rentabilité.

Philippe Derudder.

C'est son expérience de chef d'entreprise qui l'a conduit à s'interroger sur les contradictions du
système. Il démissionne et partage depuis le fruit de ses recherches et expériences dans ses livres,
conférences et ateliers.
Auteur de :
“La Renaissance du plein emploi ou la forêt derrière l'arbre” paru chez Trédaniel en 1997
“Les aventuriers de l'abondance” prix spécial 2000 Christian Vidal pour une alternative de vie, sorti
chez Yves Michel,
“Rendre la création monétaire à la société civile” également paru chez Yves Michel
et, co-écrit avec André-Jacques? Holbecq :
“Les 10 plus gros mensonges sur l'économie” pour les éditions Dangles en 2007.
“La dette publique, une affaire rentable” qui vient de paraître aux éditions Yves Michel
Il anime aussi l'association AISES - Association Internationale pour le Soutien aux Economies
Sociétales. www.aises-fr.org

Créé par: AJH Dernière modification: Vendredi 22 de Mai, 2009 11:50:20 CEST par AJH


Dernières modifications

  1. Appel à référendum
  2. Sortir de l'UE
  3. Organisation Politique1
  4. NecroCarburants
  5. NouvelleOMC
  6. Malheur et austérité
  7. EMS
  8. Accueil
  9. Actu-Euro
  10. Actu-Societales
  11. Sortie de l'euro
  12. Actu-Politiques
  13. Actu-Eco
  14. Monnaie - durable
  15. 10 mensonges
  16. Les petites phrases
  17. Glass-Steagall Act
  18. Motion NDA à l'A.N.
  19. Changer de Paradigme
  20. Editos2010
  21. Retraites
  22. ChristianGomez
  23. Desobeissance europeenne
  24. Argent, dettes et banques
  25. Stochocratie et argent
  26. 100% money
  27. TrenteAnsPerdus
  28. Vous ne pourrez pas dire
  29. Editos2009
  30. Argent mode d'emploi
  31. Arnaque
  32. droit de création monétaire
  33. Arnaque dette 2
  34. Lettre Deputes
  35. Ecosocietalisme1
  36. Arnaque dette
  37. Sortir de la crise
  38. Promouvoir La Havane
  39. La verite sur la dette
  40. DettePublique
  41. SaviezVous3-USA
  42. Grand Emprunt
  43. Monnaie et dette
  44. Impots et taxes
  45. DebatVGE
  46. Revenu Citoyen
  47. Crise et monnaie
  48. EMS-4p
  49. Petition Services Publics
  50. TirageAuSort
  51. Popullulation
  52. SitesAmis
  53. Procès Citoyen
  54. Plan Fisher
  55. Fiction sortie UE
  56. Elections Europeennes
  57. CreationMonetaire2
  58. RevenuExistence
  59. UserPagembdl
  60. PouvoirsParlementEuropéen
  61. Manifeste 3M
  62. SaviezVous2
  63. PageDutrieux
  64. ChangerDeParadigme
  65. PageADED
  66. Madagascar
  67. UserPageAJH
  68. Allais Fiscalité
  69. Proposition Robertson
  70. Bugs
  71. Ecosocietalisme0
  72. Sommaire_ES
  73. Investissement Public
  74. Editos2008
  75. Jeanneney
  76. MoneyAsDebt
  77. MedicamentsGeneriques
  78. DettePublique.org
  79. AN_YvesCochet
  80. J-G_Bardet
  81. Ecosocietalisme4
  82. PETITION
  83. Definitions
  84. Echeancier
  85. LogementEco
  86. FaceCachee
  87. Freemen
  88. Projet Ecoocivique
  89. Projet Ecoocivique p1
  90. Projet Ecoocivique p5
  91. Projet Ecoocivique p4
  92. Projet Ecoocivique p3
  93. Projet Ecoocivique p2
  94. CreationMonetaire
  95. FAQ2
  96. VideoJutier
  97. Subventions
  98. La Dette Publique
  99. EcologieDeMarche
  100. Gap 130608
  101. Un Regard Citoyen
  102. Cage Mentale
  103. Agregats monetaires
  104. Editos2004
  105. Editos2007
  106. Editos2006
  107. Editos2005
  108. TVA-Sociale
  109. AuCommencement
  110. FichesPratiques
  111. Sand Box
  112. Votre profil
  113. EtSiJetais
  114. ProblemesEtSolutions
  115. EcrireUnePageWiki
  116. Virus15Mai
  117. Dialogue
  118. Manipulation
  119. FauxAmi
  120. Ultraliberalisme2
  121. Ultraliberalisme3
  122. VulgarisationBLF
  123. Discours ENA
  124. Marjolaine AJH
  125. Welcome_EN
  126. RevenuOption1
  127. MonnaiesSoc
  128. Objectif2007
  129. YakaFaucon
  130. CactusDansLeSlip
  131. AllaisSecession
  132. Mutation Silencieuse
  133. Le Dogme Economique
  134. TransverselEcoute
  135. DerniereMinute
  136. Ecosocietalisme9-FAQ
  137. Ecosocietalisme10
  138. AppeldeNDA
  139. CoupDeMarteau
  140. BdF-BCE-SBCE
  141. Souv_Alimentaire
  142. RCetTVA
  143. Petitions
  144. Bip40
  145. PieceDeTheatre
  146. Desencombrement
  147. PetitPrince
  148. SaviezVous
  149. FinGratuite
  150. Cuba
  151. CombienCaCoute
  152. Fin de largent
  153. Notre Cri
  154. Alliance
  155. E-dons
  156. ComprendreMarx
  157. NonAuReferendum
  158. SeSouvenir
  159. InformatiqueCoop
  160. SystemeDeTroc
  161. PIPetStructures
  162. PIP
  163. Association ACS
  164. ComparatifCoopSel
  165. Viol politique
  166. Traite Simplifie
  167. Similitudes
  168. Demembrement
  169. Monnaie et Souverainete
  170. Lettre a Sarkozy
  171. LesAutruches
  172. MonnaiePublique
  173. RevenuCitoyen2
  174. RevenuCitoyen1
  175. TSC
  176. Evolutions du Societalisme
  177. Vouloir le pouvoir
  178. DiversSEL
  179. Societalisme
  180. PouvoirEtSavoir
  181. Actions
  182. Surveillance
  183. PlanMedia
  184. CharteGraph
  185. SyntSites
  186. OrgaArbo
  187. Forfaiture
  188. EMS-18points
  189. UtopieRealisable3
  190. UtopieRealisable2
  191. UtopieRealisable1
  192. ActuelPIB
  193. CorinneLepage
  194. Pacte N Hulot
  195. Scenarii2050
  196. Energie2
  197. Energie1
  198. EnergieJancovici
  199. MoraleRealiste
  200. MiseEnOeuvre
  201. Charte
  202. EcoMonetarisme2
  203. EcoMonetarisme1
  204. EcoMonetarisme0
  205. Idees Fausses
  206. CoutDuProgramme
  207. PageVIDAL
  208. Parti Vivant
  209. PageCHOUARD
  210. Manifeste CIPMF
  211. Comparatif
  212. Le NAIRU
  213. PageLUIGI
  214. PageDL
  215. Richesses
  216. TitanicOuMetamorphose
  217. Hyperliberalisme
  218. Tueur-a-gage
  219. FONAES
  220. FauxMonnayeurs
  221. DicoSocietal
  222. QuelJeuDeC
  223. Non Monsieur Fillon
  224. CerveauxDisponibles
  225. Etat-Dette-Monnaie
  226. PatrickViveret
  227. QuitterOMC
  228. AccordTacite
  229. FiscaliteEmploi
  230. Monnaie Nationale
  231. Allais
  232. FracturesSociales
  233. CharteLaHavane
  234. BailEmphytheotique
  235. Ecosocietalisme3
  236. Ecosocietalisme2
  237. Ecosocietalisme8
  238. Ecosocietalisme7
  239. Ecosocietalisme6
  240. Ecosocietalisme5
  241. BankingQuotes
  242. Postulats
  243. DossierAImprimer
  244. Tracts
  245. Vulgarisations
  246. Abondance
  247. Resume
  248. Ultraliberalisme1
  249. Agissons
  250. HomePage
...plus
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
Syndication RSS Wiki