Menu

Utilisateurs connectés

1 utilisateur connecté

Canaux de syndication RSS

Traduction Google

Les petites phrases

Agoravox: Sur les petites phrases qu’on ne lit pas assez... Pages pointant cette page Imprimer
HistoriqueCommenter


Par Brieuc Le Fèvre


La politique de rigueur est de retour. Surtout pour certains. Toujours les mêmes, d’ailleurs. Ceux de la "France qui se lève tôt", si chère à M. Sarkozy. Chère parce qu’elle se laisse tondre sans broncher, mener par le bout du nez, et rapporte beaucoup avec peu d’efforts ? Peu d’efforts, comme de glisser incidemment une petite phrase lourde de conséquences, dans un texte distribué à (et peut-être lu par) plusieurs millions de contribuables ?
Aujourd’hui, les gouvernements d’Europe en général, et le gouvernement Fillon en France en particulier, nous annoncent comme une évidence qu’il faut réduire le déficit public. Outre qu’il est légitime de se demander si cela est bien nécessaire, à quelles conditions, et dans quel but, il y a à ce sujet quelques notions cardinales en termes de comptabilité publique dont le Gouvernement français semble avoir des connaissance plutôt floues.

Tout d’abord, le "déficit" lui-même. Un "déficit" est un résultat comptable exprimant un déséquilibre entre dépenses et recettes, au détriment de ces dernières. Pour le résorber, il est certes possible de réduire les dépenses, mais aussi, bien sûr, d’augmenter les recettes. Or, si une entreprise, un ménage, n’ont pas souvent le choix de leurs recettes, un Etat, lui, possède une prérogative fondamentale qui est celle de lever l’impôt. Il a le choix de faire varier ses recettes pratiquement à sa guise. Si actuellement le taux de prélèvement est assez élevé en France sur le revenu du travail (un peu au dessus de 46%), il n’en est pas de même sur le capital, imposé en moyenne réelle autour de 18%, après presque deux décennies de cadeaux fiscaux et de niches douillettes aménagées pour la rente. Augmenter les recettes reste donc possible, voire souhaitable, et pourrait être une voie bien plus confortable pour le Peuple laborieux, que celle de la seule réduction des dépenses. La réponse "réduire les dépenses, ne pas augmenter les impôts" est donc de nature idéologique, et, en démocratie tout au moins, sujette à discussion et débat.

Par ailleurs, il serait bon de renvoyer quelques-uns de nos actuels ministres sur les bancs des Grandes Ecoles d’où ils sortent, car visiblement, quelques notions de macro-économie ont été avalées de travers. Ainsi de notre ministre du Budget, Eric Woerth, qui écrit (ou signe, donc endosse la responsabilité du propos) ceci dans une lettre accompagnant les déclarations de revenus 2009 envoyées courant avril à tous les foyers concernés par l’IRPP (Impôt sur les revenus) : "Car il ne pourra y avoir de croissance durable sans une action volontaire de réduction des déficits publics." (c’est dans le troisième paragraphe, deuxième phrase). Cette phrase signe un total contre-sens. Il est certes vrai que la période de faible activité économique, et de faible croissance, que nous vivons actuellement n’aide pas l’Etat à engranger des masses de prélèvements, ce qui, mécaniquement, réduit d’autant ses capacités à dépenser sans provoquer un déficit comptable. Par contre, de par la définition même d’un déficit (voir plus haut), un Etat qui dépense plus que ses recettes sera toujours en déficit, quel que soit le taux de croissance. Une croissance forte n’est donc pas synonyme de fin des déficits. Par ailleurs, il est aussi vrai que si certaines dépenses bien pensées et bien ciblées peuvent faire augmenter de quelques dixièmes de pourcents la croissance nationale, rien ne prouve que l’absence de déficit soit un facteur favorable ou défavorable à la croissance.

Tout au plus un déficit faible ou nul permet-il d’assurer les marchés de la solvabilité de l’Etat, et donc de profiter de taux d’emprunt plus bas pour l’endettement public. Mais ne mélangeons pas les torchons et les serviettes.

Réduire la dépense publique n’est donc en rien un gage de croissance durable. La phrase signée par M. Woerth est un non-sens économique, et il est très troublant de la voir imprimée et distribuée à domicile auprès de plusieurs millions de contribuables... Car cette phrase tend à laisser penser au citoyen non éclairé et non vigilant que la relation entre croissance molle et déficit est mécanique, automatique, définitive, et que la première résulte du second (quand seul l’inverse peut parfois être partiellement vrai). Le citoyen que je suis se pose alors cette question : le fait est-il dû à une erreur ? Dans ce cas, quelle erreur ! Il est urgent que M. Woerth et tout son cabinet prennent quelques cours de rattrapage en économie et en comptabilité (ce qui, pour un ministère intitulé "du Budget, des Comptes Publics, de la Fonction Publique et de la Réforme de l’Etat", est quand même un comble). Mais si le fait n’est pas dû à une erreur, et que le propos ait été sciemment inséré, la question devient : dans quel but ?

Si c’est pour se dédouaner d’un probable futur échec des mesures destinées à favoriser la relance, mesures fatalement contrecarrées par les effets néfastes d’une rigueur de fort mauvais aloi en période de fragilité économique, alors c’est mesquin et de faible intérêt stratégique. Nous affublerons cette hypothèse du qualificatif de "mensonge faible".

Quant au "mensonge fort", ce serait d’avoir écrit cette phrase dans le seul but de pouvoir continuer à casser le système public, et de renforcer les transferts de la richesse symbolique (la monnaie) et réelle (le patrimoine) des mains des petits vers celles des gros. Le mensonge serait d’avoir écrit cette phrase dans le seul but de tromper le Peuple en lui faisant avaler une politique de rigueur qui ne lui rapporte rien, mais lui coûte beaucoup, en argent certes, mais aussi en services non rendus par l’Etat, en pertes d’années de vie (perdues à travailler plus pour...), en perte de santé, de vie de famille, etc.

Bref, un mensonge apparemment anodin, et qui prend le ton du bon père de famille, si cher à nos gouvernants. Mais un mensonge qui permet tout, et même le pire pour l’avenir de la solidarité nationale, au plus grand bénéfice de ces rentiers que Keynes aurait tant voulu voir euthanasiés.

Créé par: AJH Dernière modification: Jeudi 03 de Juin, 2010 18:51:57 CEST par AJH


Dernières modifications

  1. Appel à référendum
  2. Sortir de l'UE
  3. Organisation Politique1
  4. NecroCarburants
  5. NouvelleOMC
  6. Malheur et austérité
  7. EMS
  8. Accueil
  9. Actu-Euro
  10. Actu-Societales
  11. Sortie de l'euro
  12. Actu-Politiques
  13. Actu-Eco
  14. Monnaie - durable
  15. 10 mensonges
  16. Les petites phrases
  17. Glass-Steagall Act
  18. Motion NDA à l'A.N.
  19. Changer de Paradigme
  20. Editos2010
  21. Retraites
  22. ChristianGomez
  23. Desobeissance europeenne
  24. Argent, dettes et banques
  25. Stochocratie et argent
  26. 100% money
  27. TrenteAnsPerdus
  28. Vous ne pourrez pas dire
  29. Editos2009
  30. Argent mode d'emploi
  31. Arnaque
  32. droit de création monétaire
  33. Arnaque dette 2
  34. Lettre Deputes
  35. Ecosocietalisme1
  36. Arnaque dette
  37. Sortir de la crise
  38. Promouvoir La Havane
  39. La verite sur la dette
  40. DettePublique
  41. SaviezVous3-USA
  42. Grand Emprunt
  43. Monnaie et dette
  44. Impots et taxes
  45. DebatVGE
  46. Revenu Citoyen
  47. Crise et monnaie
  48. EMS-4p
  49. Petition Services Publics
  50. TirageAuSort
  51. Popullulation
  52. SitesAmis
  53. Procès Citoyen
  54. Plan Fisher
  55. Fiction sortie UE
  56. Elections Europeennes
  57. CreationMonetaire2
  58. RevenuExistence
  59. UserPagembdl
  60. PouvoirsParlementEuropéen
  61. Manifeste 3M
  62. SaviezVous2
  63. PageDutrieux
  64. ChangerDeParadigme
  65. PageADED
  66. Madagascar
  67. UserPageAJH
  68. Allais Fiscalité
  69. Proposition Robertson
  70. Bugs
  71. Ecosocietalisme0
  72. Sommaire_ES
  73. Investissement Public
  74. Editos2008
  75. Jeanneney
  76. MoneyAsDebt
  77. MedicamentsGeneriques
  78. DettePublique.org
  79. AN_YvesCochet
  80. J-G_Bardet
  81. Ecosocietalisme4
  82. PETITION
  83. Definitions
  84. Echeancier
  85. LogementEco
  86. FaceCachee
  87. Freemen
  88. Projet Ecoocivique
  89. Projet Ecoocivique p1
  90. Projet Ecoocivique p5
  91. Projet Ecoocivique p4
  92. Projet Ecoocivique p3
  93. Projet Ecoocivique p2
  94. CreationMonetaire
  95. FAQ2
  96. VideoJutier
  97. Subventions
  98. La Dette Publique
  99. EcologieDeMarche
  100. Gap 130608
  101. Un Regard Citoyen
  102. Cage Mentale
  103. Agregats monetaires
  104. Editos2004
  105. Editos2007
  106. Editos2006
  107. Editos2005
  108. TVA-Sociale
  109. AuCommencement
  110. FichesPratiques
  111. Sand Box
  112. Votre profil
  113. EtSiJetais
  114. ProblemesEtSolutions
  115. EcrireUnePageWiki
  116. Virus15Mai
  117. Dialogue
  118. Manipulation
  119. FauxAmi
  120. Ultraliberalisme2
  121. Ultraliberalisme3
  122. VulgarisationBLF
  123. Discours ENA
  124. Marjolaine AJH
  125. Welcome_EN
  126. RevenuOption1
  127. MonnaiesSoc
  128. Objectif2007
  129. YakaFaucon
  130. CactusDansLeSlip
  131. AllaisSecession
  132. Mutation Silencieuse
  133. Le Dogme Economique
  134. TransverselEcoute
  135. DerniereMinute
  136. Ecosocietalisme9-FAQ
  137. Ecosocietalisme10
  138. AppeldeNDA
  139. CoupDeMarteau
  140. BdF-BCE-SBCE
  141. Souv_Alimentaire
  142. RCetTVA
  143. Petitions
  144. Bip40
  145. PieceDeTheatre
  146. Desencombrement
  147. PetitPrince
  148. SaviezVous
  149. FinGratuite
  150. Cuba
  151. CombienCaCoute
  152. Fin de largent
  153. Notre Cri
  154. Alliance
  155. E-dons
  156. ComprendreMarx
  157. NonAuReferendum
  158. SeSouvenir
  159. InformatiqueCoop
  160. SystemeDeTroc
  161. PIPetStructures
  162. PIP
  163. Association ACS
  164. ComparatifCoopSel
  165. Viol politique
  166. Traite Simplifie
  167. Similitudes
  168. Demembrement
  169. Monnaie et Souverainete
  170. Lettre a Sarkozy
  171. LesAutruches
  172. MonnaiePublique
  173. RevenuCitoyen2
  174. RevenuCitoyen1
  175. TSC
  176. Evolutions du Societalisme
  177. Vouloir le pouvoir
  178. DiversSEL
  179. Societalisme
  180. PouvoirEtSavoir
  181. Actions
  182. Surveillance
  183. PlanMedia
  184. CharteGraph
  185. SyntSites
  186. OrgaArbo
  187. Forfaiture
  188. EMS-18points
  189. UtopieRealisable3
  190. UtopieRealisable2
  191. UtopieRealisable1
  192. ActuelPIB
  193. CorinneLepage
  194. Pacte N Hulot
  195. Scenarii2050
  196. Energie2
  197. Energie1
  198. EnergieJancovici
  199. MoraleRealiste
  200. MiseEnOeuvre
  201. Charte
  202. EcoMonetarisme2
  203. EcoMonetarisme1
  204. EcoMonetarisme0
  205. Idees Fausses
  206. CoutDuProgramme
  207. PageVIDAL
  208. Parti Vivant
  209. PageCHOUARD
  210. Manifeste CIPMF
  211. Comparatif
  212. Le NAIRU
  213. PageLUIGI
  214. PageDL
  215. Richesses
  216. TitanicOuMetamorphose
  217. Hyperliberalisme
  218. Tueur-a-gage
  219. FONAES
  220. FauxMonnayeurs
  221. DicoSocietal
  222. QuelJeuDeC
  223. Non Monsieur Fillon
  224. CerveauxDisponibles
  225. Etat-Dette-Monnaie
  226. PatrickViveret
  227. QuitterOMC
  228. AccordTacite
  229. FiscaliteEmploi
  230. Monnaie Nationale
  231. Allais
  232. FracturesSociales
  233. CharteLaHavane
  234. BailEmphytheotique
  235. Ecosocietalisme3
  236. Ecosocietalisme2
  237. Ecosocietalisme8
  238. Ecosocietalisme7
  239. Ecosocietalisme6
  240. Ecosocietalisme5
  241. BankingQuotes
  242. Postulats
  243. DossierAImprimer
  244. Tracts
  245. Vulgarisations
  246. Abondance
  247. Resume
  248. Ultraliberalisme1
  249. Agissons
  250. HomePage
...plus
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
Syndication RSS Wiki