Menu

Utilisateurs connectés

1 utilisateur connecté

Canaux de syndication RSS

Traduction Google

Changer de Paradigme

Pour sortir de la pensée unique : un changement de paradigme en Europe ? - Daniel Favre Pages pointant cette page Imprimer
HistoriqueCommenter

Pour sortir de la pensée unique : un changement de paradigme en Europe ?


L’espèce humaine s’est construit des règles pour échanger des biens ou des services. Ces règles reflètent la manière dont les hommes voyaient le monde autrefois : un monde où la pénurie faisait rage où pour se procurer le nécessaire pour vivre, il fallait déposséder autrui ou l’affaiblir, un monde où il fallait dominer et croître, l’un n’allant pas sans l’autre.

Puis ce monde a changé, grâce aux machines et à une meilleure connaissance des besoins des plantes et des animaux, les hommes sont devenus capables de produire plus qu’ils n’ont besoin. Cependant, le formatage mental issu du passé de pénurie les rend incapables de partager et on a pu voir depuis la crise internationale de 1929 que le système économique devenait inapte à gérer l’abondance. Pouvaient co-exister simultanément des surplus agricoles et des hommes affamés et depuis à l’échelle de la planète cela continue. En 2006, quelques centaines de milliardaires en dollars (746 en mars 2006 soit 18% de plus qu’en 2005, 891 en avril 2008) cohabitent avec plus de deux milliards d’êtres humains qui n’ont même pas un dollar par jour pour subvenir à tous leurs besoins. Dans ce cas, la pauvreté et la dignité ont été remplacées par la misère sans nom pour une part importante de l’humanité.

Pour changer ce système de pensée : il y a trois points à modifier ; le point 3, le plus important, est dépendant des points 1 et 2.

POINT 1 :Toutes les doctrines économiques officielles reposent sur la gestion des ressources rares, or le problème actuel des humains : c’est comment écouler des surplus de produits agricoles ou industriels, de services, comment utiliser un surplus de main d’œuvre (22 millions de personnes au chômage en Europe), des productions artistiques, des diplômés…. Bref, comment gérer l’abondance ?
Construire une gestion de l’abondance qui implique le partage solidaire et la « fabrication de clients ou d’acheteurs » est possible, les théories existent (Gessel, …) et les applications aussi (le plan Marshall, Ithaca, les S.E.L.s…)

POINT 2 : La création monétaire a été confisquée par des règles comptables au profit d’une minorité. Depuis 1972, plus aucune monnaie n’est dépendante d’une contre-partie matérielle : la monnaie dans chaque pays est donc une création ex-nihilo qui ne dépend que de la volonté de quelques-uns, les grands argentiers : banque mondiale, FMI, les banques centrales…

Si la monnaie n’était pas confisquée : rien n’empêcherait les humains, quand cela ne nuit pas à l’environnement, de satisfaire des besoins, si ce projet correspond à un désir et si les ressources matérielles et humaines sont suffisantes. Or, le système de pensée hérité du passé mais satisfaisant les besoins de dominance, nous condamne à quatre « maux » qui s’engendrent mutuellement :
1 - l’inflation qui gêne ceux qui vivent de la rente de l’argent (depuis Raymond Barre dans les années 70, l’inflation a été combattue comme le Mal absolu par les grands argentiers)
2 – ou, sinon, le chômage qui gène beaucoup moins les rentiers (l’entreprise peut aller mal et licencier ses employés mais les actionnaires et ceux qui vivent des stock options s’en sortent souvent bien)
3 - ou le déficit budgétaire (maintenant interdit ou faiblement toléré en Europe par les accords de Maastricht !) qui pourrait créer la monnaie manquante comme le font les USA pour faire la guerre çà et là (mais, ce déficit pourrait être utilisé pour transformer la terre en écosystème équilibré plutôt qu’en le déséquilibrant en dé-fossilisant le carbone comme ils le font)
4 - et, enfin, le quatrième : le déficit du commerce extérieur, il fait courir un risque réel à l’économie, car tout ce qui se fait à l’extérieur d’un pays doit être payé avec de la monnaie devise, qui n’est pas créée ex-nihilo par le pays acheteur. Les délocalisations favorisent ce déséquilibre, mais tout excédent du commerce extérieur est une agression pour les autres pays, les échanges avec chaque pays devraient être strictement équilibrés pour que l’un ne soit pas affaibli par l’autre. Or la solution actuelle trouvée pour la France, l’Europe et le monde entier c’est vendre, vendre à l’étranger pour compenser la fermeture des entreprises et les délocalisations, comme si un pays était une épicerie, en oubliant que chaque fois que la France gagne des parts de marché (exemple : Airbus / Boeing), l’entreprise de l’autre pays privée de ces parts va devoir licencier.

Parmi ces quatre maux, deux sont virtuels (l’inflation et le déficit du budget intérieur) et sont sans conséquences réelles depuis que la monnaie est dématérialisée tandis que les deux autres (le chômage et le non équilibre des commerces extérieurs) laminent l’humanité.

Pour compenser ces quatre maux, les hommes vont chercher leur salut dans la croissance, elle est devenue « financièrement nécessaire » dans ce système de pensée ou paradigme pour compenser le fait que les machines produisent toujours plus et à plus bas prix. Les règles qui en découlent, jettent les hommes dans la concurrence sans merci. Grâce au chômage, le système de pénurie est rétabli, la loi du plus fort s’est déguisée, cette fois-ci avec « la loi du plus rentable (sur le plan financier et à court terme) ». À titre d’exemple, l’emploi du titulaire d’un doctorat va être fragilisé par celui qui accepte de travailler pour le salaire minimum, celui-ci sera fragilisé par ceux qui acceptent le travail au noir dont l’emploi sera, à son tour, fragilisé par les « sans papiers » et au bout de cette chaîne d’affaiblissement, on trouve l’esclave ou son équivalent : le prisonnier, politique ou pas, dans certains pays.

POINT 3 : De ces différents maux artificiellement construits par les hommes, le plus dangereux est la croissance, il nous fait oublier que les ressources sur notre planète sont limitées et avec elles notre survie. La dé-confiscation de la monnaie qui est à la portée de tout groupe humain qui le décide, rappelons qu’il ne s’agit que d’une création ex-nihilo, mais elle doit être faite pour être exclusivement au service de projets qui respectent les écosystèmes de la biosphère. La recherche de la décroissance sur le plan énergétique doit être une priorité vitale et quand l’argent ne manque pas ne nombreuses solutions jugées non rentables sur le plan financier dans l’ancien paradigme, le deviennent dans le nouveau. Par exemple, des millions d’emplois peuvent être mis au service de l’entretien et la création de forêts ou d’utilisation des jachères pouvant produire des carburants « verts » recyclant le carbone de l’atmosphère, donc sans rajouter de carbone fossile (pétrole, charbon, gaz naturel,…). La recherche de cette décroissance énergétique pourrait s’accompagner d’une augmentation du recours aux services humains ne consommant pas de matières non-renouvelables et participant à la qualité de la vie.

Que chacun essaye d’imaginer ce qu’on pourrait faire sur cette planète si l’argent ne manquait pas et si on s’interdisait de maltraiter les écosystèmes qui nous ont engendré et dont on dépend pour rester en vie, nous, nos enfants et ceux des autres.

Daniel Favre – Juin 2008

Notes:
1 Un paradigme représente une construction mentale auto-référencée et localement cohérente faite de diverses théories et conceptions du monde, de méthodes et de valeurs. Lorsqu’un paradigme est partagé par un grand nombre, il définit la « réalité » pour ceux qui s’y réfèrent, penser autrement devient alors de plus en plus difficile et socialement dangereux.
2 Selon la F.A.O., dans les années 90, les seuls agriculteurs américains produisaient assez de blé pour subvenir aux besoins nutritionnels minimums de tous les habitants de la Terre, selon l’ONU en 2008 seront produits 666 millions de tonnes de riz soit environ 300 grammes de riz par terrien et par jour.
3 http://www.forbes.com/worldsrichest/
4 http://www.onnouscachetout.com/themes/economie/ajh-00-un-autre-regard-sur-l-economie.php
Silvio Gesell - L’ordre Économique Naturel (Ed’Uromant-Bruxelles-1918)
5 D. FAVRE et Ph. FOUCOU (1995) : La crise économique : un problème d'économie ou d'épistémologie ? in Le Symposium écrit, 9ème livraison, août, de l'Institut de la Méthode, CH-2501 Bienne, 3-13.
Daniel Favre – Juin 2008

Créé par: AJH Dernière modification: Mardi 18 de Mai, 2010 13:01:52 CEST par AJH


Dernières modifications

  1. Appel à référendum
  2. Sortir de l'UE
  3. Organisation Politique1
  4. NecroCarburants
  5. NouvelleOMC
  6. Malheur et austérité
  7. EMS
  8. Accueil
  9. Actu-Euro
  10. Actu-Societales
  11. Sortie de l'euro
  12. Actu-Politiques
  13. Actu-Eco
  14. Monnaie - durable
  15. 10 mensonges
  16. Les petites phrases
  17. Glass-Steagall Act
  18. Motion NDA à l'A.N.
  19. Changer de Paradigme
  20. Editos2010
  21. Retraites
  22. ChristianGomez
  23. Desobeissance europeenne
  24. Argent, dettes et banques
  25. Stochocratie et argent
  26. 100% money
  27. TrenteAnsPerdus
  28. Vous ne pourrez pas dire
  29. Editos2009
  30. Argent mode d'emploi
  31. Arnaque
  32. droit de création monétaire
  33. Arnaque dette 2
  34. Lettre Deputes
  35. Ecosocietalisme1
  36. Arnaque dette
  37. Sortir de la crise
  38. Promouvoir La Havane
  39. La verite sur la dette
  40. DettePublique
  41. SaviezVous3-USA
  42. Grand Emprunt
  43. Monnaie et dette
  44. Impots et taxes
  45. DebatVGE
  46. Revenu Citoyen
  47. Crise et monnaie
  48. EMS-4p
  49. Petition Services Publics
  50. TirageAuSort
  51. Popullulation
  52. SitesAmis
  53. Procès Citoyen
  54. Plan Fisher
  55. Fiction sortie UE
  56. Elections Europeennes
  57. CreationMonetaire2
  58. RevenuExistence
  59. UserPagembdl
  60. PouvoirsParlementEuropéen
  61. Manifeste 3M
  62. SaviezVous2
  63. PageDutrieux
  64. ChangerDeParadigme
  65. PageADED
  66. Madagascar
  67. UserPageAJH
  68. Allais Fiscalité
  69. Proposition Robertson
  70. Bugs
  71. Ecosocietalisme0
  72. Sommaire_ES
  73. Investissement Public
  74. Editos2008
  75. Jeanneney
  76. MoneyAsDebt
  77. MedicamentsGeneriques
  78. DettePublique.org
  79. AN_YvesCochet
  80. J-G_Bardet
  81. Ecosocietalisme4
  82. PETITION
  83. Definitions
  84. Echeancier
  85. LogementEco
  86. FaceCachee
  87. Freemen
  88. Projet Ecoocivique
  89. Projet Ecoocivique p1
  90. Projet Ecoocivique p5
  91. Projet Ecoocivique p4
  92. Projet Ecoocivique p3
  93. Projet Ecoocivique p2
  94. CreationMonetaire
  95. FAQ2
  96. VideoJutier
  97. Subventions
  98. La Dette Publique
  99. EcologieDeMarche
  100. Gap 130608
  101. Un Regard Citoyen
  102. Cage Mentale
  103. Agregats monetaires
  104. Editos2004
  105. Editos2007
  106. Editos2006
  107. Editos2005
  108. TVA-Sociale
  109. AuCommencement
  110. FichesPratiques
  111. Sand Box
  112. Votre profil
  113. EtSiJetais
  114. ProblemesEtSolutions
  115. EcrireUnePageWiki
  116. Virus15Mai
  117. Dialogue
  118. Manipulation
  119. FauxAmi
  120. Ultraliberalisme2
  121. Ultraliberalisme3
  122. VulgarisationBLF
  123. Discours ENA
  124. Marjolaine AJH
  125. Welcome_EN
  126. RevenuOption1
  127. MonnaiesSoc
  128. Objectif2007
  129. YakaFaucon
  130. CactusDansLeSlip
  131. AllaisSecession
  132. Mutation Silencieuse
  133. Le Dogme Economique
  134. TransverselEcoute
  135. DerniereMinute
  136. Ecosocietalisme9-FAQ
  137. Ecosocietalisme10
  138. AppeldeNDA
  139. CoupDeMarteau
  140. BdF-BCE-SBCE
  141. Souv_Alimentaire
  142. RCetTVA
  143. Petitions
  144. Bip40
  145. PieceDeTheatre
  146. Desencombrement
  147. PetitPrince
  148. SaviezVous
  149. FinGratuite
  150. Cuba
  151. CombienCaCoute
  152. Fin de largent
  153. Notre Cri
  154. Alliance
  155. E-dons
  156. ComprendreMarx
  157. NonAuReferendum
  158. SeSouvenir
  159. InformatiqueCoop
  160. SystemeDeTroc
  161. PIPetStructures
  162. PIP
  163. Association ACS
  164. ComparatifCoopSel
  165. Viol politique
  166. Traite Simplifie
  167. Similitudes
  168. Demembrement
  169. Monnaie et Souverainete
  170. Lettre a Sarkozy
  171. LesAutruches
  172. MonnaiePublique
  173. RevenuCitoyen2
  174. RevenuCitoyen1
  175. TSC
  176. Evolutions du Societalisme
  177. Vouloir le pouvoir
  178. DiversSEL
  179. Societalisme
  180. PouvoirEtSavoir
  181. Actions
  182. Surveillance
  183. PlanMedia
  184. CharteGraph
  185. SyntSites
  186. OrgaArbo
  187. Forfaiture
  188. EMS-18points
  189. UtopieRealisable3
  190. UtopieRealisable2
  191. UtopieRealisable1
  192. ActuelPIB
  193. CorinneLepage
  194. Pacte N Hulot
  195. Scenarii2050
  196. Energie2
  197. Energie1
  198. EnergieJancovici
  199. MoraleRealiste
  200. MiseEnOeuvre
  201. Charte
  202. EcoMonetarisme2
  203. EcoMonetarisme1
  204. EcoMonetarisme0
  205. Idees Fausses
  206. CoutDuProgramme
  207. PageVIDAL
  208. Parti Vivant
  209. PageCHOUARD
  210. Manifeste CIPMF
  211. Comparatif
  212. Le NAIRU
  213. PageLUIGI
  214. PageDL
  215. Richesses
  216. TitanicOuMetamorphose
  217. Hyperliberalisme
  218. Tueur-a-gage
  219. FONAES
  220. FauxMonnayeurs
  221. DicoSocietal
  222. QuelJeuDeC
  223. Non Monsieur Fillon
  224. CerveauxDisponibles
  225. Etat-Dette-Monnaie
  226. PatrickViveret
  227. QuitterOMC
  228. AccordTacite
  229. FiscaliteEmploi
  230. Monnaie Nationale
  231. Allais
  232. FracturesSociales
  233. CharteLaHavane
  234. BailEmphytheotique
  235. Ecosocietalisme3
  236. Ecosocietalisme2
  237. Ecosocietalisme8
  238. Ecosocietalisme7
  239. Ecosocietalisme6
  240. Ecosocietalisme5
  241. BankingQuotes
  242. Postulats
  243. DossierAImprimer
  244. Tracts
  245. Vulgarisations
  246. Abondance
  247. Resume
  248. Ultraliberalisme1
  249. Agissons
  250. HomePage
...plus
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
Syndication RSS Wiki