Menu

Utilisateurs connectés

1 utilisateur connecté

Canaux de syndication RSS

Traduction Google

Vouloir le pouvoir

3 - TRANSITION DEMOCRATIQUE
Pages pointant cette page Imprimer
HistoriqueCommenter
• FR-EN
ou copier cette adresse dans la barre d'adresse:
javascript:location.href='http://www.reverso.net/url/trad_liens.asp?directions=65544&templates=0&autotranslate=on&url='+escape(document.location);

VOULOIR LE POUVOIR


Le sociétalisme postule un changement de paradigme socio économique. Les SEL, depuis 1995, ont initié ce changement en s’émancipant de la contrainte monétariste.
Avec une réelle constance, la mouvance SEL a choisi d’éluder la question de la prise de pouvoir en son sein, grâce à l’atomisation de la mouvance et au profil bas maintenu vis à vis de l’autorité administrative et fiscale.

Le sociétalisme, lui, est un véritable projet de société qui remet en cause le système établi. De par sa nature même, il n’échappera pas au questionnement touchant à la conquète et à l’exercice du pouvoir. Il devra donc innover là aussi, trouver une manière originale de s’organiser, de se conforter, et de donner pouvoir aux femmes et aux hommes réellement porteurs de ses valeurs alternatives.

CONSIDÉRATIONS PRELIMINAIRES
- Le pouvoir n'est qu'une composante de la vie en société…
… mais c’est une composante essentielle! Partout, la qualité de vie des "administrés"? dépend forcément de la qualité de celles et de ceux qui accédent au pouvoir et de l'usage qu'ils en font.
- Le pouvoir se conquiert…
…et la nécessité d’avoir à conquérir le pouvoir est une sorte de péché originel. La lutte pour le pouvoir est la source de toutes les vilennies auxquelles sont confrontées les sociétés humaines. Ces arguments resteront irréfutables aussi longtemps que l’on fera de cet affrontement un préalable.

- La démocratie confie l’exercice du pouvoir aux meilleurs…
…mais le jeu démocratique a été perverti, il est devenu "business"?. Il faut impérativement pouvoir investir" ? des capitaux importants pour espèrer accéder "aux affaires" ? politiques.

- La finalité "morale" du pouvoir…
…est d’être employé à servir le bien-être de qui le délègue, c’est-à-dire, en démocratie, le peuple. Puisque la richesse est aujourd’hui indispensable pour accéder au pouvoir, la même logique veut qu’il soit désormais employé au profit des tenants de la richesse.

SOCIÉTALISME ET POUVOIR

Le projet sociétal se doit d'intégrer au plus tôt la problématique du pouvoir dans la conception, l’organisation et l’exercice d’échanges économiques "déconnectés" ? du système établi. D’autres initiatives telles que les chèques-restaurant, le capital-temps, les chèques emploi-service, sont de timides tentatives de sortie du système. Plus radicales sont les multiples systèmes de troc, bartering, LETS et SEL pour tenter d’instaurer une économie plus solidaire, autogérée, en minimisant l’emprise du système monétaire courant.
En prenant de l’importance, accusée d'illégalité, chaque tentative de cet ordre est tombée sous les coups des pouvoirs publics, administrations, services fiscaux, compagnies d'assurance, employeurs et médias, chacun voulant, de son point de vue, dicter la "normalité" à laquelle l’activité économique doit se plier. Cette démarche est corollaire de la part de pouvoir que chacun d’eux incarne ou s'attribue.

TRANSITION DÉMOCRATIQUE

Le sociétalisme doit prendre en compte cette évidence dans sa réflexion pour élaborer, proposer et expérimenter en interne des règles d’organisation préfigurant l’évolution souhaitable de la règlementation.
Il est à prévoir que cette confrontation permanente, prévisible, provoquera des actions judiciaires et les recours nécessaires à l’établissement d’une jurisprudence favorable. Ce parcours du plaideur sera probablement indispensable pour permettre l'accès des sociétalistes à la scène publique et aux instances de décision.
Alors, enfin, l’accès "aux pouvoirs" ? permettra d’installer et de conforter durablement le sociétalisme dans une nouvelle "normalité".
Improbables éventualités, autres hypothèse hasardeuse à envisager, l’arrivée au pouvoir, ici ou là, d’une force politique existante convertie au sociétalisme, ou l’adoption soudaine des préceptes sociétaux par un régime établi…! À méditer.

LES COMPOSANTES DU POUVOIR

Le pouvoir, en lui-même ni bon ni mauvais, est un aspect inévitable de l’organisation de la vie en société. Amettons cette notion fondamentale et tentons de voir "comment ça marche", le pouvoir, dans une perspective sociétale.
Le pouvoir se déduit de trois composantes qui agissent comme des leviers: la violence, la richesse et le savoir. L'importance relative de ces composantes fluctue et évolue.
La violence assurait la conquète et la soumission au pouvoir, mais le SAVOIR est nécessaire désormais, à l'utilisation efficace de la violence.
La richesse achètait l'exécution des basses œuvres et assurait le prestige du pouvoir, mais le SAVOIR, ici encore, est indispensable à la création de la richesse.
Le SAVOIR, accès privilégié à l’information, était une composante mineure du pouvoir. Avec la communication universelle disponible, le savoir est devenu la composante essentielle du pouvoir.

MONDIALISATION DES POUVOIRS

La fin du vingtième siècle est bouleversée par la mondialisation. Information, politique, économie, mais aussi les fléaux épidémiques, les maladies, la pollution, la drogue et les famines atteignent toutes les populations et vrillent la conscience mondiale. C'est aussi à l'échelle de la planète qu'il nous faut réfléchir à la nature des pouvoirs. Pouvoir des Etats. Réciprocité entre confiance et autorité. Assise démocratique des pouvoirs. Pouvoirs anonymes. Pouvoirs occultes…

LE POUVOIR DES ETATS

Les Ètats sont - au moins en théorie - les tenants du pouvoir dans une aire géographique définie par des frontières. Les États utilisent la violence, la richesse et le savoir pour exercer leur pouvoir.
Le pouvoir des Ètats-nation repose en principe sur un contrat "moral" passé entre le peuple et ceux qui ont pour fonction de le diriger. Dans la forme "démocratique", l'emploi de ces pouvoirs est règlementé, les abus restent limités, sous peine de sanctions judiciaires, ou par crainte du verdict électoral. Mais les Etats démocratiques sont minoritaires sur la planète et la plupart génèrent ou tolèrent nombre d'abus. Les États utilisent la violence par la gestion de l'armée, de la police, de la justice, la production et le commerce des armements…; ils utilisent la richesse par la gestion de la monnaie, de l'impôt, des ressources naturelles, de la règlementation commerciale…; enfin, ils utilisent le savoir par la gestion du renseignement, de l'information, de la diplomatie, de la recherche, de l'enseignement,…
Depuis la fin du siècle dernier le pouvoir des États s'amenuise. Des groupes humains, indépendants supplantent le pouvoir des États et instaurent des super-puissances à l'échelle de la planète. Le pouvoir des États-nation est battu en brèche et subjugué par les pouvoirs mondialistes, supra-nationaux et anonymes. Sous leur pression, les pouvoirs nationaux deviennent i-né-luc-ta-ble-ment excessifs, injustes et amoraux.

LES POUVOIRS ANONYMES

Les pouvoirs mondialistes, anonymes et occultes utilisent la violence. Ils gèrent les trafics d'armes, l'intègrisme, le terrorisme…; ils disposent d’immenses richesses et gèrent de méga-sociétés financières, commerciales, industrielles, de services…; nécessairement, ces pouvoirs collectent le savoir. Ils filtrent et orientent à leur profit la diffusion de l'information, de la formation, de l'éducation et de la culture.
L’organisation incontrôlable des pouvoirs anonymes noyaute, suborne et utilise à son profit, le pouvoir des États par des moyens directs ou indirects.
L’influence directe concerne les pots de vin, fausses factures, fraudes, financement de campagne électorale, compte bancaire secret, attribution de marchés, de travaux, nomination à des postes honorifiques ou protégés…
L’action indirecte concerne mille manœuvres sur les cours financiers, les approvisionnements, les lobbies, le choix d'implantations industrielles, les agissements intègristes ou mafieux, les conflits sociaux, la culture, l'information,…

ACCÉDER AU POUVOIR

Si nos conditions de vie sont liées à l'environnement naturel, notre qualité de vie dépend de la nature du ou des "pouvoirs" auxquels nous sommes soumis ou confrontés. La pratique juste et morale du pouvoir exige une vision politique indissociable des pratiques économiques solidaires. Aux arguments "pragmatiques", le sociétalisme doit ajouter l’exposé d’une rigueur "idéologique" spécifique pour préciser sa vision originale de la pratique juste et morale du pouvoir.
Et il restera alors à récuser toute tentative d'embrigadement ou de dévoiement de la dynamique du mouvement sociétal. Car ces tentatives auront lieu. Un mouvement sociétal insuffisamment charpenté attirerait nécéssairement les aventuriers impatients et les spécialistes des prises de pouvoir à la hussarde. Méfiance absolue envers le verbe "mobiliser" immanquablement utilisé pour satisfaire la soif de pouvoir de quelques-uns.

La voie logique de l’accès au pouvoir s’inscrit dans la parenté originelle existant entre les groupes de Solidarité Économique Locale ou autres mouvements similaires, et le Sociétalisme. Le point commun, nous l’avons vu, est le changement de paradigme monétaire. L’objectif sera de porter au pouvoir des représentants issus de ce mouvement, rompus aux pratiques autogestionnaires, porteurs d’un volontarisme économique solidaire. Le sociétalisme est dorénavant le challenge digne de susciter et de guider les destins individuels de certain(e)s militant(e)s vers la carrière politique jusqu'à générer une nouvelle race (non-raciste) de dirigeant(e)s.

Le système établi semble mener l’humanité à sa perte. La transition démocratique est une hypothèse incertaine. Le pouvoir d’un État sociétal est un espoir lointain. Pour élaborer une véritable alternative nous devons être persuadés que de grandes choses sont encore et toujours faisables au nom d'espérances démesurées puisque l’Humain est la seule espèce capable "d’imaginer" ? son propre avenir collectif.

Créé par: admin Dernière modification: Jeudi 08 de Mai, 2008 19:37:12 CEST par admin


Dernières modifications

  1. Appel à référendum
  2. Sortir de l'UE
  3. Organisation Politique1
  4. NecroCarburants
  5. NouvelleOMC
  6. Malheur et austérité
  7. EMS
  8. Accueil
  9. Actu-Euro
  10. Actu-Societales
  11. Sortie de l'euro
  12. Actu-Politiques
  13. Actu-Eco
  14. Monnaie - durable
  15. 10 mensonges
  16. Les petites phrases
  17. Glass-Steagall Act
  18. Motion NDA à l'A.N.
  19. Changer de Paradigme
  20. Editos2010
  21. Retraites
  22. ChristianGomez
  23. Desobeissance europeenne
  24. Argent, dettes et banques
  25. Stochocratie et argent
  26. 100% money
  27. TrenteAnsPerdus
  28. Vous ne pourrez pas dire
  29. Editos2009
  30. Argent mode d'emploi
  31. Arnaque
  32. droit de création monétaire
  33. Arnaque dette 2
  34. Lettre Deputes
  35. Ecosocietalisme1
  36. Arnaque dette
  37. Sortir de la crise
  38. Promouvoir La Havane
  39. La verite sur la dette
  40. DettePublique
  41. SaviezVous3-USA
  42. Grand Emprunt
  43. Monnaie et dette
  44. Impots et taxes
  45. DebatVGE
  46. Revenu Citoyen
  47. Crise et monnaie
  48. EMS-4p
  49. Petition Services Publics
  50. TirageAuSort
  51. Popullulation
  52. SitesAmis
  53. Procès Citoyen
  54. Plan Fisher
  55. Fiction sortie UE
  56. Elections Europeennes
  57. CreationMonetaire2
  58. RevenuExistence
  59. UserPagembdl
  60. PouvoirsParlementEuropéen
  61. Manifeste 3M
  62. SaviezVous2
  63. PageDutrieux
  64. ChangerDeParadigme
  65. PageADED
  66. Madagascar
  67. UserPageAJH
  68. Allais Fiscalité
  69. Proposition Robertson
  70. Bugs
  71. Ecosocietalisme0
  72. Sommaire_ES
  73. Investissement Public
  74. Editos2008
  75. Jeanneney
  76. MoneyAsDebt
  77. MedicamentsGeneriques
  78. DettePublique.org
  79. AN_YvesCochet
  80. J-G_Bardet
  81. Ecosocietalisme4
  82. PETITION
  83. Definitions
  84. Echeancier
  85. LogementEco
  86. FaceCachee
  87. Freemen
  88. Projet Ecoocivique
  89. Projet Ecoocivique p1
  90. Projet Ecoocivique p5
  91. Projet Ecoocivique p4
  92. Projet Ecoocivique p3
  93. Projet Ecoocivique p2
  94. CreationMonetaire
  95. FAQ2
  96. VideoJutier
  97. Subventions
  98. La Dette Publique
  99. EcologieDeMarche
  100. Gap 130608
  101. Un Regard Citoyen
  102. Cage Mentale
  103. Agregats monetaires
  104. Editos2004
  105. Editos2007
  106. Editos2006
  107. Editos2005
  108. TVA-Sociale
  109. AuCommencement
  110. FichesPratiques
  111. Sand Box
  112. Votre profil
  113. EtSiJetais
  114. ProblemesEtSolutions
  115. EcrireUnePageWiki
  116. Virus15Mai
  117. Dialogue
  118. Manipulation
  119. FauxAmi
  120. Ultraliberalisme2
  121. Ultraliberalisme3
  122. VulgarisationBLF
  123. Discours ENA
  124. Marjolaine AJH
  125. Welcome_EN
  126. RevenuOption1
  127. MonnaiesSoc
  128. Objectif2007
  129. YakaFaucon
  130. CactusDansLeSlip
  131. AllaisSecession
  132. Mutation Silencieuse
  133. Le Dogme Economique
  134. TransverselEcoute
  135. DerniereMinute
  136. Ecosocietalisme9-FAQ
  137. Ecosocietalisme10
  138. AppeldeNDA
  139. CoupDeMarteau
  140. BdF-BCE-SBCE
  141. Souv_Alimentaire
  142. RCetTVA
  143. Petitions
  144. Bip40
  145. PieceDeTheatre
  146. Desencombrement
  147. PetitPrince
  148. SaviezVous
  149. FinGratuite
  150. Cuba
  151. CombienCaCoute
  152. Fin de largent
  153. Notre Cri
  154. Alliance
  155. E-dons
  156. ComprendreMarx
  157. NonAuReferendum
  158. SeSouvenir
  159. InformatiqueCoop
  160. SystemeDeTroc
  161. PIPetStructures
  162. PIP
  163. Association ACS
  164. ComparatifCoopSel
  165. Viol politique
  166. Traite Simplifie
  167. Similitudes
  168. Demembrement
  169. Monnaie et Souverainete
  170. Lettre a Sarkozy
  171. LesAutruches
  172. MonnaiePublique
  173. RevenuCitoyen2
  174. RevenuCitoyen1
  175. TSC
  176. Evolutions du Societalisme
  177. Vouloir le pouvoir
  178. DiversSEL
  179. Societalisme
  180. PouvoirEtSavoir
  181. Actions
  182. Surveillance
  183. PlanMedia
  184. CharteGraph
  185. SyntSites
  186. OrgaArbo
  187. Forfaiture
  188. EMS-18points
  189. UtopieRealisable3
  190. UtopieRealisable2
  191. UtopieRealisable1
  192. ActuelPIB
  193. CorinneLepage
  194. Pacte N Hulot
  195. Scenarii2050
  196. Energie2
  197. Energie1
  198. EnergieJancovici
  199. MoraleRealiste
  200. MiseEnOeuvre
  201. Charte
  202. EcoMonetarisme2
  203. EcoMonetarisme1
  204. EcoMonetarisme0
  205. Idees Fausses
  206. CoutDuProgramme
  207. PageVIDAL
  208. Parti Vivant
  209. PageCHOUARD
  210. Manifeste CIPMF
  211. Comparatif
  212. Le NAIRU
  213. PageLUIGI
  214. PageDL
  215. Richesses
  216. TitanicOuMetamorphose
  217. Hyperliberalisme
  218. Tueur-a-gage
  219. FONAES
  220. FauxMonnayeurs
  221. DicoSocietal
  222. QuelJeuDeC
  223. Non Monsieur Fillon
  224. CerveauxDisponibles
  225. Etat-Dette-Monnaie
  226. PatrickViveret
  227. QuitterOMC
  228. AccordTacite
  229. FiscaliteEmploi
  230. Monnaie Nationale
  231. Allais
  232. FracturesSociales
  233. CharteLaHavane
  234. BailEmphytheotique
  235. Ecosocietalisme3
  236. Ecosocietalisme2
  237. Ecosocietalisme8
  238. Ecosocietalisme7
  239. Ecosocietalisme6
  240. Ecosocietalisme5
  241. BankingQuotes
  242. Postulats
  243. DossierAImprimer
  244. Tracts
  245. Vulgarisations
  246. Abondance
  247. Resume
  248. Ultraliberalisme1
  249. Agissons
  250. HomePage
...plus
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
Syndication RSS Wiki