Menu

Utilisateurs connectés

1 utilisateur connecté

Canaux de syndication RSS

Traduction Google

EMS-4p

3 - TRANSITION DEMOCRATIQUE > 3.1. - Communication
3 - TRANSITION DEMOCRATIQUE > 3.3. - Espace Complémentaire Sociétal
7 - TECHNIQUE SITE
Lettre ouverte aux politiques et décideurs qui cherchent une idée nouvelle pour sortir de la crise de société. Pages pointant cette page Imprimer
HistoriqueCommenter
En guise d'introduction, une histoire très connue...


Nous sommes dans le village de Condé. Son hôtel est réputé !... Un vendredi après-midi débarque une jeune femme qui réserve une chambre pour la nuit. Elle laisse en acompte un billet de 50 euros, tout neuf. Puis, elle s’en va visiter le village.

Le patissier du village qui a vu la scène dit au patron de l’hôtel: "Ça fait 6 semaines que vous me devez 50 euros pour la pièce montée que je vous avais livrée à l’occasion du mariage de votre fille". Le patron lui donne le billet de bonne grâce.

Cette scène a été vue par d’autres villageois: elle se reproduisit 5 nouvelles fois car le patissier devait aussi 50 euros au boulanger.. qui en devait autant au garagiste... lui-même débiteur de cette somme au boucher... qui avait à régler 50 au représentant de la maison Elida... lequel devait à son tour acquitter sa chambre qu'il avait réservé pour la nuit à l’hôtel. Le représentant, qui est le dernier à avoir ce billet en main, le redonne donc au patron de l’hôtel.

Quel est le « coût » de cette « promenade » ? Les 50 euros ont-ils disparu ? Non ils sont toujours là, dans la communauté villageoise. Ils sont dans la caisse de l'hôtel et repartiront demain pour un autre tour, peut-être plus éloigné cette fois. Mais dans tous les cas, l'argent n'a pas disparu, il a circulé. En revanche, tous les acteurs ont travaillé : le patissier, le boulanger, le garagiste, le boucher, le représentant et l'hôtelier ; ils ont tous consommé de la matière et/ou de l'énergie. Le travail fait est fait, quant aux matières et à l'énergie, elles ne sont plus disponibles. Bien sûr, pris individuellement, chacun a dépensé 50 euros, mais si l'on considère les choses globalement, on constate que la production n'a «coûté» que du travail, de la matière et de l'énergie, mais pas d'argent ! L'argent est passé d'une main dans une autre, chacun s'est enrichi du travail de l'autre et lui a donné 50 euros en échange pour ne pas rester en dette. C'est la dépense de l'un qui fait le revenu de l'autre. Il n'y a que transfert de l'argent, pas consommation de l'argent.

Et nous voyons bien que c’est la carence initiale de monnaie dans le village qui empêchait l’extinction des dettes en cascade. Cette Dame, en réservant sa chambre, a accru de 50 euros la masse monétaire du village, ce qui a permis à six personnes d’éteindre réciproquement leurs dettes (et il n’y a aucune limite à ce « nombre d’échanges »)


Mais j’aurais aussi pu terminer cette histoire de la manière suivante: Notre dame revient de promenade. Elle annonce qu’elle annule sa réservation. L’hôtelier lui rend donc son billet qu’elle brûle aussitôt. "Il était faux", dit-elle en souriant…

et dans ce cas… ce faux billet a permis de la même manière d’annuler 300 euros de dettes dans le village, de catalyser 300 euros d’échanges
C’est donc que la « qualité » de la monnaie utilisée, bonne ou mauvaise, est indifférente, tant qu’il y a confiance dans cette monnaie



Vous pouvez télécharger ce "4 pages " en format pdf ( 120 ko) pour l'imprimer et le distribuer




Lettre ouverte aux politiques et décideurs


La présente lettre est un résumé du projet d'Espace Complémentaire Sociétal.
Vous en trouverez une version développée sur: http://tiki.societal.org/tiki-index.php?page=EMS
Il a été déposé en version papier dans les boites aux lettres des Sénateurs et des Députés ( plus de 900 au total), durant le mois de janvier 2007.... sans aucune réaction d'aucun de ceux-ci cry ...

Janvier 2007


Sortir la société de la crise


Madame, Monsieur,

Auteurs de plusieurs ouvrages de vulgarisation économique et monétaire, nous nous permettons de vous offrir le fruit de plusieurs années de travail et de réflexion. Nous espérons que vous vous approprierez tout ou partie de ce travail pour le porter à la connaissance de la nation lors des prochaines échéances électorales.

Vous le savez sans doute


Nous vivons une période exceptionnelle de l’histoire où l’Humanité est confrontée à des défis d’un niveau jamais atteint :
- La population terrestre est passée en 60 ans seulement de 2,5 milliards à 6,5 milliards. Un bond gigantesque par rapport aux centaines de milliers d'années qu'il a fallu pour atteindre la population des années 40
- Au cours de cette même période d'une soixantaine d'années, l'humanité a développé des technologies capables de modifier l'ensemble de notre écosystème.
Les sociétés humaines se sont organisées tout au long de l'histoire autour de deux postulats aujourd’hui erronés :
- ressources naturelles illimitées,
- rareté de l'argent.
Or de nos jours, une bonne part des ressources naturelles se révèle presque épuisée tandis que l'argent moderne, totalement dématérialisé et en grande partie issu du crédit, est devenu « illimité ».

Le système économique actuel plonge ses racines dans la genèse du capitalisme, c’est-à-dire dans la réalité humaine telle qu'elle se présentait au début du XIXème siècle. Sa logique et ses outils sont donc par nature impropres à répondre de façon adéquate aux défis actuels. Cela se traduit dans notre monde par les problèmes insolubles suivants :
- Les plus pauvres sont toujours plus nombreux et plus enfermés dans la misère que jamais. La précarité, la marginalisation et l’exclusion qui en résultent génèrent une fracture sociale grandissante qui favorise tous les excès et toutes les violences.
- La seule réponse actuelle des différents systèmes économiques réside dans une croissance forte ; mais les effets d’une telle croissance sont d’une part incompatibles avec les exigences écologiques auxquelles l'humanité est confrontée et d'autres part sans effet sur l'emploi du fait de l’amélioration constante de la productivité, qui est en soi un bien.
- Les modes de production et de vie des pays industrialisés ne sont pas transposables à l’ensemble de la planète.

Que faire pour sortir de ces impasses ?


Notre proposition consiste à introduire, au sein même de l’espace économique existant, un nouvel « Espace Complémentaire Sociétal » (ECS).
Sa vocation est l’obtention de ce que nous appelons « le bénéfice sociétal », c'est-à-dire tout ce qui favorise l'épanouissement de l'être humain au sein de la société. Par sa dynamique interne l'Espace Complémentaire Sociétal sera capable de résoudre « mécaniquement » un grand nombre de problèmes écologiques et humains que la logique capitaliste comptable ne sait pas traiter et amplifie même parfois.

Les moteurs de l’Espace Complémentaire Sociétal (ECS)


- Une monnaie libérée qui libère l'action

Comment le système ECS financera-t-il les investissements nécessaires et ses acteurs ?
Ce ne sera ni par l'impôt, ni par l'emprunt, mais par utilisation d'une monnaie sociétale complémentaire à l'euro, émise par l'État à hauteur des besoins déterminés par les projets décidés ; Monnaie gratuite (elle ne peut produire d’intérêts) elle serait permanente (ce n’est pas une monnaie de crédit), électronique et nominative. Elle serait également non convertible en devises étrangères mais a cours forcé (toute personne, physique ou morale, sur le territoire national, devra accepter en paiement cette unité de compte sociétale dont la valeur faciale serait équivalente à l'euro).
Précisons qu'au départ, la masse monétaire en monnaie sociétale à mettre en circulation sera déterminée par l’estimation des besoins que révèleront les enquêtes nationales, régionales et communales préalables, en tenant compte des effets produits sur le bien être des citoyens dans un cadre écologique et non des effets produits sur la simple « consommation ».
Afin de garantir cette monnaie sociétale, l’État, par le biais du Trésor Public, émettra des bons du Trésor spéciaux en unités sociétales, sans intérêt ni échéance, qu’il cèdera à la Banque de France. Cette dernière ouvrira un compte en monnaie sociétale du même montant, à partir duquel les banques privées pourront s’approvisionner selon les besoins dont elles auront connaissance, grâce aux prévisions qui leur auront été données, tant en capital qu’en exploitation par les entreprises à finalités sociétales engagées dans la réalisation des différents projets sociétaux.
Par la suite, c'est l'équilibre entre la masse monétaire et la valeur de la richesse réelle créée par l'activité sociétale qui déterminera s'il est nécessaire d'injecter plus de monnaie ou d'en retirer.
Ainsi, cette monnaie permettra la réalisation de tout ce qui participe au bien être et au bonheur des individus mais qui ne peut ni être proposé par les entreprises commerciales faute de rentabilité, ni financé par l'État qui ne peut plus augmenter les prélèvements ni s’endetter plus lourdement.

- Une reconnaissance de l'activité sociétale

Le champ d'activités qu'ouvre la création de cet espace complémentaire est immense (services à la personne et à l'environnement notamment). L'expression des besoins que révèlera l'enquête nationale suscitera sans nul doute des vocations chez beaucoup de personnes qui aujourd’hui cherchent un travail à reculons, ne se reconnaissant pas dans la logique du système actuel ; sans parler de celles qui ont déjà un projet sociétal mais qu’elles ne peuvent mettre en œuvre faute d'être « rentable »! Ainsi pourra-t-on recréer rapidement un contexte de plein emploi grâce auquel les personnes actuellement marginalisées retrouveront une place à part entière dans la société, du pouvoir d'achat et un sens à leur vie par la nature même de leur activité.
L’idée directrice est de créer à l'intérieur de cet espace économique nouveau et complémentaire des conditions de vie qui assurent à ses acteurs un haut niveau de sécurité afin qu'ils puissent utiliser leur énergie, leurs talents et leur créativité à leur mission sociétale au lieu de les inféoder à la nécessité de « gagner sa vie » à n’importe quel prix.

L'exemple français (une autre révolution)


Précisons encore un point d’une grande importance. Le projet dont nous parlons ici est conçu pour une mise en œuvre en France: le porter au niveau européen dès à présent risquerait de le voir s’embourber à jamais.
Nous misons sur la valeur d’exemple qu’une réalisation de ce genre, dans notre pays, pourrait avoir sur le reste du monde. Ne voyez donc à aucun moment le désir de nous replier frileusement derrière nos frontières.
Ce projet ne vise pas à créer un décalage par rapport aux autres pays de l’Union européenne et du monde pour en tirer un avantage concurrentiel quelconque. Ce projet à pour vocation de stimuler l’engagement des autres nations, à commencer par celles qui composent l’Union européenne, dans la voie ainsi tracée. Ainsi, les plus démunis pourraient non seulement sortir de leur dépendance et atteindre la suffisance, mais encore l’ensemble des nations pourraient enfin coopérer pour une gestion équitable et pérenne des richesses de la planète.

Nous aimerions conclure la présentation très succincte de ce projet par une citation de George Bernard Shaw: « Dans la vie il y a deux catégories d'individus : ceux qui regardent le monde tel qu'il est et se demandent pourquoi, et ceux qui imaginent le monde tel qu'il devrait être et se disent pourquoi pas? »
Puissiez-vous faire partie de ces derniers et réaliser que l’avenir de l’Humanité n’est freiné ni par ses connaissances ni par ses moyens, qui sont amplement suffisants, mais par une barrière imaginaire : l’accès à l’argent. Par votre action auprès des élus et décideurs vous avez aujourd’hui la possibilité de lever cette barrière

Avec nos respectueuses salutations.


Philippe Derudder, André-Jacques? Holbecq, les membres du GRESSO et de AISES.

N.B.: La présente lettre ne fait que résumer le projet d'Espace Complémentaire Sociétal. Vous trouverez une version développée sur http://tiki.societal.org/ => EMS

Adresse courrier: Associations AISES et ACS - 220, rue de la croix – 46000 CAHORS.
Courriel : ems(at)societal.org


Philippe Derudder
La renaissance du plein emploi ou la forêt derrière l’arbre (Ed. Guy Trédaniel )
Les aventuriers de l’abondance (Ed. Y Michel)
Rendre la création monétaire à la société civile (Ed. Yves Michel)
André-Jacques Holbecq
Un regard citoyen sur l’économie (Ed. Yves Michel)
Une alternative de société : l’écosociétalisme (Ed. Yves Michel) - préface de Patrick Viveret
Des deux auteurs ensemble:
" Les 10 plus gros mensonges sur l'économie " (Ed. Dangles - ISBN: 2-7033-0695-4)
"La dette publique, une affaire rentable" (Ed. Yves Michel)



Voir la proposition développée sur la page EMS

Créé par: AJH Dernière modification: Mardi 12 de Mai, 2009 16:24:31 CEST par AJH


Catégorie: 3.1. - Communication

Dernières modifications

  1. Appel à référendum
  2. Sortir de l'UE
  3. Organisation Politique1
  4. NecroCarburants
  5. NouvelleOMC
  6. Malheur et austérité
  7. EMS
  8. Accueil
  9. Actu-Euro
  10. Actu-Societales
  11. Sortie de l'euro
  12. Actu-Politiques
  13. Actu-Eco
  14. Monnaie - durable
  15. 10 mensonges
  16. Les petites phrases
  17. Glass-Steagall Act
  18. Motion NDA à l'A.N.
  19. Changer de Paradigme
  20. Editos2010
  21. Retraites
  22. ChristianGomez
  23. Desobeissance europeenne
  24. Argent, dettes et banques
  25. Stochocratie et argent
  26. 100% money
  27. TrenteAnsPerdus
  28. Vous ne pourrez pas dire
  29. Editos2009
  30. Argent mode d'emploi
  31. Arnaque
  32. droit de création monétaire
  33. Arnaque dette 2
  34. Lettre Deputes
  35. Ecosocietalisme1
  36. Arnaque dette
  37. Sortir de la crise
  38. Promouvoir La Havane
  39. La verite sur la dette
  40. DettePublique
  41. SaviezVous3-USA
  42. Grand Emprunt
  43. Monnaie et dette
  44. Impots et taxes
  45. DebatVGE
  46. Revenu Citoyen
  47. Crise et monnaie
  48. EMS-4p
  49. Petition Services Publics
  50. TirageAuSort
  51. Popullulation
  52. SitesAmis
  53. Procès Citoyen
  54. Plan Fisher
  55. Fiction sortie UE
  56. Elections Europeennes
  57. CreationMonetaire2
  58. RevenuExistence
  59. UserPagembdl
  60. PouvoirsParlementEuropéen
  61. Manifeste 3M
  62. SaviezVous2
  63. PageDutrieux
  64. ChangerDeParadigme
  65. PageADED
  66. Madagascar
  67. UserPageAJH
  68. Allais Fiscalité
  69. Proposition Robertson
  70. Bugs
  71. Ecosocietalisme0
  72. Sommaire_ES
  73. Investissement Public
  74. Editos2008
  75. Jeanneney
  76. MoneyAsDebt
  77. MedicamentsGeneriques
  78. DettePublique.org
  79. AN_YvesCochet
  80. J-G_Bardet
  81. Ecosocietalisme4
  82. PETITION
  83. Definitions
  84. Echeancier
  85. LogementEco
  86. FaceCachee
  87. Freemen
  88. Projet Ecoocivique
  89. Projet Ecoocivique p1
  90. Projet Ecoocivique p5
  91. Projet Ecoocivique p4
  92. Projet Ecoocivique p3
  93. Projet Ecoocivique p2
  94. CreationMonetaire
  95. FAQ2
  96. VideoJutier
  97. Subventions
  98. La Dette Publique
  99. EcologieDeMarche
  100. Gap 130608
  101. Un Regard Citoyen
  102. Cage Mentale
  103. Agregats monetaires
  104. Editos2004
  105. Editos2007
  106. Editos2006
  107. Editos2005
  108. TVA-Sociale
  109. AuCommencement
  110. FichesPratiques
  111. Sand Box
  112. Votre profil
  113. EtSiJetais
  114. ProblemesEtSolutions
  115. EcrireUnePageWiki
  116. Virus15Mai
  117. Dialogue
  118. Manipulation
  119. FauxAmi
  120. Ultraliberalisme2
  121. Ultraliberalisme3
  122. VulgarisationBLF
  123. Discours ENA
  124. Marjolaine AJH
  125. Welcome_EN
  126. RevenuOption1
  127. MonnaiesSoc
  128. Objectif2007
  129. YakaFaucon
  130. CactusDansLeSlip
  131. AllaisSecession
  132. Mutation Silencieuse
  133. Le Dogme Economique
  134. TransverselEcoute
  135. DerniereMinute
  136. Ecosocietalisme9-FAQ
  137. Ecosocietalisme10
  138. AppeldeNDA
  139. CoupDeMarteau
  140. BdF-BCE-SBCE
  141. Souv_Alimentaire
  142. RCetTVA
  143. Petitions
  144. Bip40
  145. PieceDeTheatre
  146. Desencombrement
  147. PetitPrince
  148. SaviezVous
  149. FinGratuite
  150. Cuba
  151. CombienCaCoute
  152. Fin de largent
  153. Notre Cri
  154. Alliance
  155. E-dons
  156. ComprendreMarx
  157. NonAuReferendum
  158. SeSouvenir
  159. InformatiqueCoop
  160. SystemeDeTroc
  161. PIPetStructures
  162. PIP
  163. Association ACS
  164. ComparatifCoopSel
  165. Viol politique
  166. Traite Simplifie
  167. Similitudes
  168. Demembrement
  169. Monnaie et Souverainete
  170. Lettre a Sarkozy
  171. LesAutruches
  172. MonnaiePublique
  173. RevenuCitoyen2
  174. RevenuCitoyen1
  175. TSC
  176. Evolutions du Societalisme
  177. Vouloir le pouvoir
  178. DiversSEL
  179. Societalisme
  180. PouvoirEtSavoir
  181. Actions
  182. Surveillance
  183. PlanMedia
  184. CharteGraph
  185. SyntSites
  186. OrgaArbo
  187. Forfaiture
  188. EMS-18points
  189. UtopieRealisable3
  190. UtopieRealisable2
  191. UtopieRealisable1
  192. ActuelPIB
  193. CorinneLepage
  194. Pacte N Hulot
  195. Scenarii2050
  196. Energie2
  197. Energie1
  198. EnergieJancovici
  199. MoraleRealiste
  200. MiseEnOeuvre
  201. Charte
  202. EcoMonetarisme2
  203. EcoMonetarisme1
  204. EcoMonetarisme0
  205. Idees Fausses
  206. CoutDuProgramme
  207. PageVIDAL
  208. Parti Vivant
  209. PageCHOUARD
  210. Manifeste CIPMF
  211. Comparatif
  212. Le NAIRU
  213. PageLUIGI
  214. PageDL
  215. Richesses
  216. TitanicOuMetamorphose
  217. Hyperliberalisme
  218. Tueur-a-gage
  219. FONAES
  220. FauxMonnayeurs
  221. DicoSocietal
  222. QuelJeuDeC
  223. Non Monsieur Fillon
  224. CerveauxDisponibles
  225. Etat-Dette-Monnaie
  226. PatrickViveret
  227. QuitterOMC
  228. AccordTacite
  229. FiscaliteEmploi
  230. Monnaie Nationale
  231. Allais
  232. FracturesSociales
  233. CharteLaHavane
  234. BailEmphytheotique
  235. Ecosocietalisme3
  236. Ecosocietalisme2
  237. Ecosocietalisme8
  238. Ecosocietalisme7
  239. Ecosocietalisme6
  240. Ecosocietalisme5
  241. BankingQuotes
  242. Postulats
  243. DossierAImprimer
  244. Tracts
  245. Vulgarisations
  246. Abondance
  247. Resume
  248. Ultraliberalisme1
  249. Agissons
  250. HomePage
...plus
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
Syndication RSS Wiki