Menu

Utilisateurs connectés

1 utilisateur connecté

Canaux de syndication RSS

Traduction Google

Agregats monetaires

1 - BIENVENUE > 1.1 - Vulgarisation
7 - TECHNIQUE SITE
1 - BIENVENUE > 1.6 - La monnaie
Les agrégats monétaires : M0 , M1 , M2 , M3 Pages pointant cette page Imprimer
HistoriqueCommenter

Les agrégats monétaires


Merci à Jean Jégu pour cette synthèse


Parlons ici de ce qui peut être considéré – à juste titre - comme une source de confusion : l’utilisation des agrégats dans les discussions relatives à la masse monétaire.

Je crois tenir le nom de celui qui a inventé ces “définitions cauchemardesques”. Voici un texte issu d’une publication de la banque du Canada : “Les agrégats monétaires et la politique monétaire “ de Apostolos Serleti et Terence E. Molik en 1999. (disponible sur le Net ; deuxième occurence du mot origine).

À l’origine, les banques centrales définissaient la monnaie comme l’ensemble des avoirs financiers servant de moyens d’échange, c’est-à-dire la monnaie métallique et les billets de banque ainsi que les dépôts à vue. Elles ont donc commencé à publier des statistiques sur deux types de moyen d’échange : i) la monnaie hors banques; ii) les dépôts à vue tenus dans les banques. La somme de ces deux catégories d’avoirs a par la suite été appelée M1.

Friedman (1956 et 1959), Friedman et Meiselman (1963) ainsi que Friedman et Schwartz (1969 et 1970) ont proposé d’élargir la définition de la monnaie pour y faire entrer les dépôts à terme et les comptes d’épargne. Cette définition élargie de la monnaie visait à tenir compte de son rôle de« réserve de valeur ». Le principal argument de Friedman était que la monnaie servait de « réceptacle » temporaire du pouvoir d’achat, faisant ainsi la soudure entre les achats et les paiements. “

Le coupable serait donc Milton Friedman lui-même, chef de file de l’école de Chicago, grande figure du monde universitaire américain et militant du capitalisme et du marché. Il va falloir du courage pour assumer.

Alors assumons.

Commençons par un extrait du bulletin n° 62 de la Banque de France de Février 1999.

Agrégats monétaires

La BCE s’est dotée de la panoplie d’agrégats suivante :

- un agrégat étroit M1 incluant les pièces et les billets en circulation et les dépôts
à vue ;

- un agrégat intermédiaire M2 ne comprenant que les dépôts monétaires :
M1 + dépôts remboursables avec un préavis inférieur ou égal à trois
mois + dépôts à terme d’une durée initiale inférieure ou égale à deux ans ;

- un agrégat large de référence M3 contenant : M2 + pensions + titres d’OPCVM
monétaires + instruments du marché monétaire + titres de créance de durée
initiale inférieure ou égale à deux ans.

Seules les positions vis-à-vis des résidents de la zone euro qui ne sont ni des IFM ni
des institutions relevant de l’administration centrale sont incluses dans M3.

Sont qualifiés de monétaires, tous les actifs entrant dans la composition de l’agrégat
large.

Les dépôts à terme comprennent les dépôts qui ne peuvent être convertis en
espèces avant un terme fixe convenu ou qui ne peuvent être convertis en espèces
avant ce terme que moyennant sanction.

Les dépôts avec un préavis inférieur ou égal à trois mois recouvrent les dépôts
d’épargne à vue qui présentent, à la différence des dépôts à vue, un caractère de
transférabilité incomplet. Il s’agit, par exemple en France, des livrets A et bleus, des
Codevi, des comptes d’épargne-logement, des livrets d’épargne populaire, des livrets
jeunes et des livrets soumis à l’impôt.

Les pensions représentent des espèces perçues en contrepartie de titres vendus à
un prix donné dans le cadre d’un engagement de rachat desdits titres (ou de titres
similaires) à un prix et à une date déterminés.

Les titres autres que des actions sont constitués de titres de créances négociables
et échangés sur des marchés secondaires. La composante française de cette
rubrique comprend notamment les obligations et les bons à moyen terme
négociables (BMTN).

Les instruments du marché monétaire correspondent à des titres émis à court terme
par des IFM (durée initiale inférieure ou égale à un an) et négociables sur des
marchés monétaires liquides. Au plan français, cette catégorie regroupe les
certificats de dépôt et les bons des institutions et sociétés financières (BISF).

Simplifions. Si la monnaie est définie comme “les moyens de paiements”, alors la monnaie est M1 : pièces et billets (espèces) en circulation et dépôts à vue (DAV) dans les banques. Démontons les poupées russes que sont ces agrégats et posons :
m1 = M1
m2 = M2 – M1
m3 = M3 - M2

Comme le disent Serleti et Molik, m2 et m3 ont un rôle de “réserve de valeur” plus ou moins rapidement transformable en m1, c’est à dire monnayable. Mais ce qui est monnayable n’est pas la monnaie, sinon où faudrait-il s’arrêter puisque presque tout est monnayable. Pour raisonner sainement il faut donc, me semble-t-il, en traitant de la monnaie, s’en tenir à la monnaie stricto sensu, celle qui existe sous diverses formes depuis la nuit des temps, c’est à dire les moyens de paiement en usage. Voilà pourquoi l’adage (?) : il n’y a de monnaie que dans M1. Par ailleurs il existe des avoirs financiers plus ou moins “liquides” ( i.e. monnayables) m2, m3, parfois m4 … car chaque pays peut avoir ses particularités. En fait, ils sont de moins en moins liquides selon leur éloignement de m1. Il ne faut pas les ignorer mais ne les appelons pas monnaie.

Certaines analyses deviennent impossibles si on ne considère que les agrégats officiels. Par exemple l’évolution de M3, qui est le tableau de bord favori de la BCE, ne permet pas de repérer les mouvements internes à cet agrégat, mouvements qui peuvent être signifiants.

Quant à M0, terme que j’ai moi-même utilisé par facilité, ce n’est pas un ensemble qui s’agrègerait aux suivants ; c’est la “monnaie de base” ou “monnaie centrale” définie comme : les pièces et billets émis par la Banque Centrale ( donc détenus par les banques ou les agents économiques non-bancaires ) et la monnaie scripturale inscrite sur les comptes des banques en Banque Centrale. M0 diffère donc de M1 essentiellement par les parties scripturales et secondairement par les pièces et billets détenus dans les banques. M1 ne résulte pas de ponctions sur M0 mais de la démultiplication entre, d’une part les comptes des banques en monnaie centrale et, d’autre part, les comptes des clients des banques en monnaie bancaire. C’est là que se situe la création monétaire par les banques. En simplifiant, je pense qu’il faudrait , pour assainir la situation, traiter la monnaie scripturale comme le sont les pièces et billets, sans aucune multiplication, autrement dit avec un taux de couverture de 100 %.


Créé par: AJH Dernière modification: Lundi 02 de Juin, 2008 16:50:03 CEST par AJH


Dernières modifications

  1. Appel à référendum
  2. Sortir de l'UE
  3. Organisation Politique1
  4. NecroCarburants
  5. NouvelleOMC
  6. Malheur et austérité
  7. EMS
  8. Accueil
  9. Actu-Euro
  10. Actu-Societales
  11. Sortie de l'euro
  12. Actu-Politiques
  13. Actu-Eco
  14. Monnaie - durable
  15. 10 mensonges
  16. Les petites phrases
  17. Glass-Steagall Act
  18. Motion NDA à l'A.N.
  19. Changer de Paradigme
  20. Editos2010
  21. Retraites
  22. ChristianGomez
  23. Desobeissance europeenne
  24. Argent, dettes et banques
  25. Stochocratie et argent
  26. 100% money
  27. TrenteAnsPerdus
  28. Vous ne pourrez pas dire
  29. Editos2009
  30. Argent mode d'emploi
  31. Arnaque
  32. droit de création monétaire
  33. Arnaque dette 2
  34. Lettre Deputes
  35. Ecosocietalisme1
  36. Arnaque dette
  37. Sortir de la crise
  38. Promouvoir La Havane
  39. La verite sur la dette
  40. DettePublique
  41. SaviezVous3-USA
  42. Grand Emprunt
  43. Monnaie et dette
  44. Impots et taxes
  45. DebatVGE
  46. Revenu Citoyen
  47. Crise et monnaie
  48. EMS-4p
  49. Petition Services Publics
  50. TirageAuSort
  51. Popullulation
  52. SitesAmis
  53. Procès Citoyen
  54. Plan Fisher
  55. Fiction sortie UE
  56. Elections Europeennes
  57. CreationMonetaire2
  58. RevenuExistence
  59. UserPagembdl
  60. PouvoirsParlementEuropéen
  61. Manifeste 3M
  62. SaviezVous2
  63. PageDutrieux
  64. ChangerDeParadigme
  65. PageADED
  66. Madagascar
  67. UserPageAJH
  68. Allais Fiscalité
  69. Proposition Robertson
  70. Bugs
  71. Ecosocietalisme0
  72. Sommaire_ES
  73. Investissement Public
  74. Editos2008
  75. Jeanneney
  76. MoneyAsDebt
  77. MedicamentsGeneriques
  78. DettePublique.org
  79. AN_YvesCochet
  80. J-G_Bardet
  81. Ecosocietalisme4
  82. PETITION
  83. Definitions
  84. Echeancier
  85. LogementEco
  86. FaceCachee
  87. Freemen
  88. Projet Ecoocivique
  89. Projet Ecoocivique p1
  90. Projet Ecoocivique p5
  91. Projet Ecoocivique p4
  92. Projet Ecoocivique p3
  93. Projet Ecoocivique p2
  94. CreationMonetaire
  95. FAQ2
  96. VideoJutier
  97. Subventions
  98. La Dette Publique
  99. EcologieDeMarche
  100. Gap 130608
  101. Un Regard Citoyen
  102. Cage Mentale
  103. Agregats monetaires
  104. Editos2004
  105. Editos2007
  106. Editos2006
  107. Editos2005
  108. TVA-Sociale
  109. AuCommencement
  110. FichesPratiques
  111. Sand Box
  112. Votre profil
  113. EtSiJetais
  114. ProblemesEtSolutions
  115. EcrireUnePageWiki
  116. Virus15Mai
  117. Dialogue
  118. Manipulation
  119. FauxAmi
  120. Ultraliberalisme2
  121. Ultraliberalisme3
  122. VulgarisationBLF
  123. Discours ENA
  124. Marjolaine AJH
  125. Welcome_EN
  126. RevenuOption1
  127. MonnaiesSoc
  128. Objectif2007
  129. YakaFaucon
  130. CactusDansLeSlip
  131. AllaisSecession
  132. Mutation Silencieuse
  133. Le Dogme Economique
  134. TransverselEcoute
  135. DerniereMinute
  136. Ecosocietalisme9-FAQ
  137. Ecosocietalisme10
  138. AppeldeNDA
  139. CoupDeMarteau
  140. BdF-BCE-SBCE
  141. Souv_Alimentaire
  142. RCetTVA
  143. Petitions
  144. Bip40
  145. PieceDeTheatre
  146. Desencombrement
  147. PetitPrince
  148. SaviezVous
  149. FinGratuite
  150. Cuba
  151. CombienCaCoute
  152. Fin de largent
  153. Notre Cri
  154. Alliance
  155. E-dons
  156. ComprendreMarx
  157. NonAuReferendum
  158. SeSouvenir
  159. InformatiqueCoop
  160. SystemeDeTroc
  161. PIPetStructures
  162. PIP
  163. Association ACS
  164. ComparatifCoopSel
  165. Viol politique
  166. Traite Simplifie
  167. Similitudes
  168. Demembrement
  169. Monnaie et Souverainete
  170. Lettre a Sarkozy
  171. LesAutruches
  172. MonnaiePublique
  173. RevenuCitoyen2
  174. RevenuCitoyen1
  175. TSC
  176. Evolutions du Societalisme
  177. Vouloir le pouvoir
  178. DiversSEL
  179. Societalisme
  180. PouvoirEtSavoir
  181. Actions
  182. Surveillance
  183. PlanMedia
  184. CharteGraph
  185. SyntSites
  186. OrgaArbo
  187. Forfaiture
  188. EMS-18points
  189. UtopieRealisable3
  190. UtopieRealisable2
  191. UtopieRealisable1
  192. ActuelPIB
  193. CorinneLepage
  194. Pacte N Hulot
  195. Scenarii2050
  196. Energie2
  197. Energie1
  198. EnergieJancovici
  199. MoraleRealiste
  200. MiseEnOeuvre
  201. Charte
  202. EcoMonetarisme2
  203. EcoMonetarisme1
  204. EcoMonetarisme0
  205. Idees Fausses
  206. CoutDuProgramme
  207. PageVIDAL
  208. Parti Vivant
  209. PageCHOUARD
  210. Manifeste CIPMF
  211. Comparatif
  212. Le NAIRU
  213. PageLUIGI
  214. PageDL
  215. Richesses
  216. TitanicOuMetamorphose
  217. Hyperliberalisme
  218. Tueur-a-gage
  219. FONAES
  220. FauxMonnayeurs
  221. DicoSocietal
  222. QuelJeuDeC
  223. Non Monsieur Fillon
  224. CerveauxDisponibles
  225. Etat-Dette-Monnaie
  226. PatrickViveret
  227. QuitterOMC
  228. AccordTacite
  229. FiscaliteEmploi
  230. Monnaie Nationale
  231. Allais
  232. FracturesSociales
  233. CharteLaHavane
  234. BailEmphytheotique
  235. Ecosocietalisme3
  236. Ecosocietalisme2
  237. Ecosocietalisme8
  238. Ecosocietalisme7
  239. Ecosocietalisme6
  240. Ecosocietalisme5
  241. BankingQuotes
  242. Postulats
  243. DossierAImprimer
  244. Tracts
  245. Vulgarisations
  246. Abondance
  247. Resume
  248. Ultraliberalisme1
  249. Agissons
  250. HomePage
...plus
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
Syndication RSS Wiki