Menu

Utilisateurs connectés

1 utilisateur connecté

Canaux de syndication RSS

Traduction Google

QuelJeuDeC

1 - BIENVENUE > 1.2 - Critique du liberalisme
Une description crue, mais réaliste... Pages pointant cette page Imprimer
HistoriqueCommenter
Voici un texte anonyme trouvé sur Internet, dont Armand s'est inspiré pour écrire son tract. Je l'ai un peu modifié pour le faire correspondre à la réalité d'aujourd'hui, qui fait que le jeu n'est plus basé sur le papier-monnaie, mais sur la monnaie-crédit émise par les banques privées. Merci en tout cas à Mr Nobody pour sa participation à l'émergence de la vérité!

brieuclef



L'économie, c'est assez compliqué, c'est plein de poudre aux yeux et d'idéologie, et le commun des mortels - à qui on n'a jamais appris comment ça fonctionne - ne peut que s'attarder à dénoncer (exercice parfaitement vain...) des symptômes visibles comme les inégalités, le sous-emploi, la lourdeur de la réglementation, les faillites, la volatilité des marchés, l'Argentine, etc, etc. Alors, on englobe tout ça dans le "système", sorte de grosse bestiole mythologique à l'ADN indéchiffrable.

Pourtant, ce n'est pas si compliqué. En fait, la première chose à voir est que la fin du système est inscrite dans la logique même du système : le jeu de monopoly a une fin. Et le système actuel (qui est fort différent du monopoly) a aussi une fin. Et, la deuxième chose à voir est que l'origine des symptômes (si, si : de tous les symptômes !) réside exclusivement dans le système monétaire de crédit qui régit le monde actuellement. En bref, le seul problème économique, comme dirait mon épicière, c'est l'argent.

La manière la plus pédagogique d'expliquer le fonctionnement du système à vos enfants est toujours de jouer à un petit jeu. Celui-ci est un vrai jeu de cons, comme vous pourrez le constater.

D'abord le jeu à 2.

Vous, vous êtes le banquier central, et votre copain Gaston est votre client. En tant que banquier central, vous émettez des crédits bancaire de la seule monnaie dont vous autorisez la circulation : p.ex., vous appelez votre monnaie l'UJC (Unité du Jeu de Cons). L'UJC, comme l'euro ou le dollar, ne sont bien sûr le substitut d'aucune richesse réelle.

Sur votre ordinateur, en deux clics, vous fabriquez donc 100 UJC, que vous prêtez à Gaston pour une durée de 1 an, à un taux d'intérêt de 5% l'an. Après 1 an, Gaston doit donc vous rembourser 105 UJC.

La fausse monnaie étant interdite dans le jeu, à votre avis, comment Gaston fera-t-il pour trouver les 5 UJC manquantes?

Car les 5 UJC des intérêts, hé bien, elles n'existent pas. Dès la première minute du jeu, Gaston est déjà insolvable : même s'il offre tous ses biens en échange des UJC manquantes, il ne les trouvera pas, puisqu'elles n'existent pas.

La seule manière pour que Gaston puisse rembourser est que vous remettiez votre ordinateur en route afin de lui prêter les 5 UJC qui manquent. Naturellement, vous prêtez ces 5 UJC toujours à du 5% l'an. Et s'il vous remet, cette année-là, les 105 UJC, il n'y a plus aucune monnaie en circulation, alors que Gaston a toujours une dette (les 5% d'intérêt sur les 5 dernières UJC émises). Les intérêts continueront donc à courir à l'infini. Et chaque année, vous serez obligé d'émettre de nouvelles UJC que vous prêterez à Gaston, UJC qu'il utilisera pour vous payer les intérêts échus. La dette de Gaston s'accroîtra donc à l'infini (en théorie du moins : car lorsque Gaston dira "ce jeu est trop con, j'arrête de jouer", alors le jeu s'effondre).

Voilà : si vous avez compris ça, vous avez déjà compris l'essentiel du fonctionnement de la monnaie de crédit bancaire, et, partant, de notre système économique.

Maintenant, le jeu à 3.

Vous êtes toujours le banquier central. Vous prêtez 100 UJC à Gaston et 100 à Arthur.

Arthur et Gaston doivent chacun vous rembourser 105 UJC à la fin de l'année. Et le problème est toujours le même : il n'y a que 200 UJC en circulation.

Et c'est ici que les choses deviennent intéressantes, et mériteraient une petite caméra-espion comme dans le loft : afin de pouvoir rembourser 105 UJC à la fin de l'année, Gaston va tenter d'en soutirer à Arthur, et inversement. De la sorte, s'il est le plus malin (ou s'il a un flingue), Gaston sera solvable, mais pas Arthur.

Le système est ainsi conçu que, pour pouvoir rembourser, il ne sert à rien ni de travailler, ni de produire des richesses : la seule manière de surnager est de piquer - d'une manière ou d'une autre - de l'argent chez les autres.

Dans un jeu plus élaboré, où tout le monde est contraint par les milices de fonctionnaires armés de participer, le jeu peut ainsi se poursuivre pendant des décennies. Et plus le temps passe, plus l'insolvabilité globale augmente, et plus les gens auront tendance à utiliser tous les moyens (et la violence notamment) pour tenter, individuellement, de surnager. A la fin, seul quelques-uns (à votre avis, sont-ce les plus gentils?) continueront à être individuellement solvables.

On notera que 2 risques surgissent à cette occasion :
(1) toujours le risque que Gaston (ou Arthur) dise "je ne joue plus", c'est à dire qu'il refuse de continuer à travailler, inventer et entreprendre dans ces conditions
(2) le risque que la violence ainsi générée entre individus ne finisse par se retourner contre le système.

Et c'est à contenir ces 2 risques que sert l'Etat.

Pour contenir le 1er risque, l'Etat impose un monopole sur la monnaie, et pond, année après année, des lois de plus en plus répressives sensées interdire toute autre forme d'échange (et la dernière trouvaille a été de donner aux banques privées le droit d'être seules à émettre la monnaie, afin de s'abriter derrière le Dogme incontournable du moment, le libéralisme, pour justifier des conséquences du jeu, cf. l'article 104 du traité de Maastricht).

Pour contenir le 2ème risque, l'Etat a pris pour rôle d'être la "réserve" de la dette : plutôt que de laisser s'endetter outre mesure directement les individus (ce qui aurait provoqué un chaos tel que le système serait par terre depuis longtemps), l'Etat s'endette lui-même au nom des individus. Ce faisant, l'Etat fait coup double : il sert de "vase d'expansion" à la dette globale (ce qui limite, comme dans un circuit de chauffage, la surpression des individus), tout en s'assurant le financement des indispensables capacités répressives. Ainsi, il peut, d'une part, maintenir tout le monde dans le bocal fermé du système (il s'agit bien d'un système communiste), et d'autre part, pomper les richesses produites par les citoyens.

L'Etat, (sur)endetté, tente parallèlement de maintenir un bon "rating" de sa dette, c'est à dire la capacité de pouvoir emprunter à des taux pas trop élevés. Le "rating" de chaque Etat est attribué par des agences de notation internationales, qui notent la capacité de l'Etat à honorer le paiement des intérêts de sa dette.

Comme le système n'est pas stable (vu l'inéluctable endettement, toujours croissant), les Etats se voient contraints de renforcer leur pouvoir afin de maintenir le rating de leur dette à un niveau raisonnable. C'est tout le but de l'Union Européenne.

Mais l'exemple japonais (rating A2 depuis peu) montre qu'il y a néanmoins une chose qu'aucun Etat ne pourra jamais faire : c'est contraindre les gens à s'enthousiasmer pour le surendettement, à continuer à inventer et à donner le meilleur d'eux-même pour cela. En URSS, le ressort s'est cassé pour de bon dès les premières purges. Au Japon, il s'est cassé voici plus de 10 ans. Et maintenant, c'est à notre tour.


A noter quand même qu'en dehors de Matrix et de la pénurie organisée par les milices étatiques pour son Jeu de Cons, il existe plein d'autres jeux. Ne fût-ce que celui auquel on a joué pendant des siècles avant d'inventer le Jeu de Cons : si la monnaie est le substitut d'une richesse (or, immobilier, actions, pétrole, oeuvres d'art, etc), il n'y a aucun problème de solvabilité (et aucun besoin d'un monopole quelconque !), puisque les richesses sont produites (ou extraites) par le travail.

Par exemple, si votre monnaie est un substitut de l'or, et si vous prêtez, de fait, l'équivalent-monnaie de 100 grammes d'or à Gaston, il suffit pour Gaston (directement ou indirectement) de se retrousser les manches et de trouver chaque année 5 grammes d'or dans le sol, qu'il vous remet comme paiement des intérêts, que vous stockez dans votre coffre, puis que vous utilisez comme garantie pour émettre de nouvelles unités monétaires (ou vous pouvez aussi inverser l'ordre, et faire rentrer les billets correspondant aux intérêts dans le circuit via des achats à la mine d'or).

A l'origine, l'intérêt représentait tout bêtement le prix du renoncement de la jouissance d'un bien par un prêteur. Quelle est la justification de l'intérêt que demandent les banques (centrales ou non) pour l'émission de leur monnaie-crédit (qui n'a rien d'une richesse !), à part l'intérêt personnel bien compris de certains à perpétuer le Jeu de Cons ?

Créé par: AJH Dernière modification: Mercredi 30 de Avril, 2008 10:59:22 CEST par AJH


Dernières modifications

  1. Appel à référendum
  2. Sortir de l'UE
  3. Organisation Politique1
  4. NecroCarburants
  5. NouvelleOMC
  6. Malheur et austérité
  7. EMS
  8. Accueil
  9. Actu-Euro
  10. Actu-Societales
  11. Sortie de l'euro
  12. Actu-Politiques
  13. Actu-Eco
  14. Monnaie - durable
  15. 10 mensonges
  16. Les petites phrases
  17. Glass-Steagall Act
  18. Motion NDA à l'A.N.
  19. Changer de Paradigme
  20. Editos2010
  21. Retraites
  22. ChristianGomez
  23. Desobeissance europeenne
  24. Argent, dettes et banques
  25. Stochocratie et argent
  26. 100% money
  27. TrenteAnsPerdus
  28. Vous ne pourrez pas dire
  29. Editos2009
  30. Argent mode d'emploi
  31. Arnaque
  32. droit de création monétaire
  33. Arnaque dette 2
  34. Lettre Deputes
  35. Ecosocietalisme1
  36. Arnaque dette
  37. Sortir de la crise
  38. Promouvoir La Havane
  39. La verite sur la dette
  40. DettePublique
  41. SaviezVous3-USA
  42. Grand Emprunt
  43. Monnaie et dette
  44. Impots et taxes
  45. DebatVGE
  46. Revenu Citoyen
  47. Crise et monnaie
  48. EMS-4p
  49. Petition Services Publics
  50. TirageAuSort
  51. Popullulation
  52. SitesAmis
  53. Procès Citoyen
  54. Plan Fisher
  55. Fiction sortie UE
  56. Elections Europeennes
  57. CreationMonetaire2
  58. RevenuExistence
  59. UserPagembdl
  60. PouvoirsParlementEuropéen
  61. Manifeste 3M
  62. SaviezVous2
  63. PageDutrieux
  64. ChangerDeParadigme
  65. PageADED
  66. Madagascar
  67. UserPageAJH
  68. Allais Fiscalité
  69. Proposition Robertson
  70. Bugs
  71. Ecosocietalisme0
  72. Sommaire_ES
  73. Investissement Public
  74. Editos2008
  75. Jeanneney
  76. MoneyAsDebt
  77. MedicamentsGeneriques
  78. DettePublique.org
  79. AN_YvesCochet
  80. J-G_Bardet
  81. Ecosocietalisme4
  82. PETITION
  83. Definitions
  84. Echeancier
  85. LogementEco
  86. FaceCachee
  87. Freemen
  88. Projet Ecoocivique
  89. Projet Ecoocivique p1
  90. Projet Ecoocivique p5
  91. Projet Ecoocivique p4
  92. Projet Ecoocivique p3
  93. Projet Ecoocivique p2
  94. CreationMonetaire
  95. FAQ2
  96. VideoJutier
  97. Subventions
  98. La Dette Publique
  99. EcologieDeMarche
  100. Gap 130608
  101. Un Regard Citoyen
  102. Cage Mentale
  103. Agregats monetaires
  104. Editos2004
  105. Editos2007
  106. Editos2006
  107. Editos2005
  108. TVA-Sociale
  109. AuCommencement
  110. FichesPratiques
  111. Sand Box
  112. Votre profil
  113. EtSiJetais
  114. ProblemesEtSolutions
  115. EcrireUnePageWiki
  116. Virus15Mai
  117. Dialogue
  118. Manipulation
  119. FauxAmi
  120. Ultraliberalisme2
  121. Ultraliberalisme3
  122. VulgarisationBLF
  123. Discours ENA
  124. Marjolaine AJH
  125. Welcome_EN
  126. RevenuOption1
  127. MonnaiesSoc
  128. Objectif2007
  129. YakaFaucon
  130. CactusDansLeSlip
  131. AllaisSecession
  132. Mutation Silencieuse
  133. Le Dogme Economique
  134. TransverselEcoute
  135. DerniereMinute
  136. Ecosocietalisme9-FAQ
  137. Ecosocietalisme10
  138. AppeldeNDA
  139. CoupDeMarteau
  140. BdF-BCE-SBCE
  141. Souv_Alimentaire
  142. RCetTVA
  143. Petitions
  144. Bip40
  145. PieceDeTheatre
  146. Desencombrement
  147. PetitPrince
  148. SaviezVous
  149. FinGratuite
  150. Cuba
  151. CombienCaCoute
  152. Fin de largent
  153. Notre Cri
  154. Alliance
  155. E-dons
  156. ComprendreMarx
  157. NonAuReferendum
  158. SeSouvenir
  159. InformatiqueCoop
  160. SystemeDeTroc
  161. PIPetStructures
  162. PIP
  163. Association ACS
  164. ComparatifCoopSel
  165. Viol politique
  166. Traite Simplifie
  167. Similitudes
  168. Demembrement
  169. Monnaie et Souverainete
  170. Lettre a Sarkozy
  171. LesAutruches
  172. MonnaiePublique
  173. RevenuCitoyen2
  174. RevenuCitoyen1
  175. TSC
  176. Evolutions du Societalisme
  177. Vouloir le pouvoir
  178. DiversSEL
  179. Societalisme
  180. PouvoirEtSavoir
  181. Actions
  182. Surveillance
  183. PlanMedia
  184. CharteGraph
  185. SyntSites
  186. OrgaArbo
  187. Forfaiture
  188. EMS-18points
  189. UtopieRealisable3
  190. UtopieRealisable2
  191. UtopieRealisable1
  192. ActuelPIB
  193. CorinneLepage
  194. Pacte N Hulot
  195. Scenarii2050
  196. Energie2
  197. Energie1
  198. EnergieJancovici
  199. MoraleRealiste
  200. MiseEnOeuvre
  201. Charte
  202. EcoMonetarisme2
  203. EcoMonetarisme1
  204. EcoMonetarisme0
  205. Idees Fausses
  206. CoutDuProgramme
  207. PageVIDAL
  208. Parti Vivant
  209. PageCHOUARD
  210. Manifeste CIPMF
  211. Comparatif
  212. Le NAIRU
  213. PageLUIGI
  214. PageDL
  215. Richesses
  216. TitanicOuMetamorphose
  217. Hyperliberalisme
  218. Tueur-a-gage
  219. FONAES
  220. FauxMonnayeurs
  221. DicoSocietal
  222. QuelJeuDeC
  223. Non Monsieur Fillon
  224. CerveauxDisponibles
  225. Etat-Dette-Monnaie
  226. PatrickViveret
  227. QuitterOMC
  228. AccordTacite
  229. FiscaliteEmploi
  230. Monnaie Nationale
  231. Allais
  232. FracturesSociales
  233. CharteLaHavane
  234. BailEmphytheotique
  235. Ecosocietalisme3
  236. Ecosocietalisme2
  237. Ecosocietalisme8
  238. Ecosocietalisme7
  239. Ecosocietalisme6
  240. Ecosocietalisme5
  241. BankingQuotes
  242. Postulats
  243. DossierAImprimer
  244. Tracts
  245. Vulgarisations
  246. Abondance
  247. Resume
  248. Ultraliberalisme1
  249. Agissons
  250. HomePage
...plus
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
Syndication RSS Wiki