Menu

Utilisateurs connectés

1 utilisateur connecté

Canaux de syndication RSS

Traduction Google

QuitterOMC

1 - BIENVENUE > 1.2 - Critique du liberalisme
Faut-il quitter l'OMC - Allais propose la sécession... Pages pointant cette page Imprimer
HistoriqueCommenter
Quelques passages d'une lettre ouverte adressée par Maurice Allais, économiste libéral, à Monsieur Jacques MYARD, Député des Yvelines
http://allais.maurice.free.fr/Cliquer%20pour%20chargement.pdf

Maurice Allais et les Editions Clément Juglar l'ont développée sous forme d'un livre publié en décembre 2005
L'EUROPE EN CRISE, QUE FAIRE ?
Réponses à quelques questions POUR UNE AUTRE EUROPE



"(...) la libéralisation totale des mouvements de biens, de services et de capitaux à l'échelle mondiale, objectif affirmé de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) à la suite du GATT, doit être considérée à la fois comme irréalisable, comme nuisible, et comme non souhaitable. Elle n'est possible, elle n'est avantageuse, elle n'est souhaitable que dans le cadre d'ensembles régionaux économiquement et politiquement associés, groupant des pays de développement économique comparable, chaque Association régionale se protégeant raisonnablement vis-à-vis des autres."

"Je ne saurais trop l'affirmer : la théorie naïve et indûment simplificatrice du commerce international que nous brandissent les thuriféraires de la libéralisation mondiale des échanges est totalement erronée. Il n'y a là que postulats sans fondements.
En réalité, ceux qui, à Bruxelles et ailleurs, au nom des prétendues nécessités d'un prétendu progrès, au nom d'un libéralisme mal compris, et au nom de l'Europe, veulent ouvrir l'Union Européenne à tous les vents d'une économie mondialiste dépourvue de tout cadre institutionnel réellement approprié et dominée par la loi de la jungle, et la laisser désarmée sans aucune protection raisonnable ; ceux qui, par là même, sont d'ores et déjà personnellement et directement responsables d'innombrables misères et de la perte de leur emploi par des millions de chômeurs, ne sont en réalité que les défenseurs d'une idéologie abusivement simplificatrice et destructrice, les hérauts d'une gigantesque mystification."


"Les adversaires obstinés de tout protectionnisme, quel qu'il soit, commettent une seconde erreur : ne pas voir qu'une économie de marchés ne peut fonctionner correctement que dans un cadre institutionnel et politique qui en assure la stabilité et la régulation.
(...)
Le véritable fondement du protectionnisme, sa justification essentielle et sa nécessité, c'est la protection nécessaire contre les désordres et les difficultés de toutes sortes engendrées par l'absence de toute régulation réelle à l'échelle mondiale.
Il est tout à fait inexact de soutenir qu'une régulation appropriée puisse être réalisée par le fonctionnement des marchés tel qu'il se constate actuellement."

"Depuis deux décennies une nouvelle doctrine s'est peu à peu imposée, la doctrine du libre-échange mondialiste impliquant la disparition de tout obstacle aux libres mouvements des marchandises, des services et des capitaux.

Cette doctrine a été littéralement imposée aux gouvernements américains successifs, puis au monde entier, par les multinationales américaines, et à leur suite par les multinationales dans toutes les parties du monde, qui en fait détiennent partout en raison de leur considérable pouvoir financier et par personnes interposées la plus grande partie du pouvoir politique.

La mondialisation, on ne saurait trop le souligner, ne profite qu'aux multinationales. Elles en tirent d'énormes profits."
(...)
Suivant cette doctrine la disparition de tous les obstacles aux changements est une condition à la fois nécessaire et suffisante d'une allocation optimale des ressources à l'échelle mondiale. Tous les pays et dans chaque pays tous les groupes sociaux doivent voir leur situation améliorée.

Les partisans de cette doctrine sont devenus aussi dogmatiques que les partisans du communisme avant son effondrement avec la chute du mur de Berlin en 1989.
Pour eux la mise en oeuvre d'un libre-échange mondial des biens, des services, et des capitaux s'impose à tous les pays et si des difficultés se présentent dans sa mise en oeuvre elles ne peuvent être que temporaires et transitoires.

En réalité, les affirmations de la nouvelle doctrine n'ont cessé d'être infirmées aussi bien par l'analyse économique que par les données de l'observation.

"Il est nécessaire de réviser sans délai les Traités fondateurs de l'Union Européenne, tout particulièrement quant à l'instauration indispensable d'une préférence communautaire.

Il faut de toute nécessité remettre en cause et repenser les principes des politiques mondialistes mises en oeuvre par les institutions internationales, tout particulièrement par l'Organisation mondiale du commerce (OMC)."


"(...) pour l'essentiel, la dégradation progressive et profonde de la situation française depuis 1974 s'explique par la domination et la répétition incessante de "vérités établies", de tabous indiscutés, de préjugés erronés, admis sans discussion, dont les effets pervers se sont multipliés et renforcés au cours des années.

Cette domination se traduit par un incessant matraquage de l'opinion par certains médias financés par de puissants lobbies plus ou moins occultes. Il est pratiquement interdit de mettre en question la mondialisation des échanges comme cause du chômage. Personne ne veut, ou ne peut, reconnaître cette évidence : si toutes les politiques mises en oeuvre depuis trente ans ont échoué, c'est que l'on a constamment refusé de s'attaquer à la racine du mal, la libéralisation mondiale excessive des échanges.
(...)
En fait, cette évolution s'est accompagnée du développement d'un capitalisme sauvage et malsain.

Au nom d'un pseudo-libéralisme, et par la multiplication des déréglementations, s'est installée peu à peu une espèce de chienlit mondialiste laissez-fairiste. Mais c'est là oublier que l'économie de marchés n'est qu'un instrument et qu'elle ne saurait être dissociée de son contexte institutionnel et politique. Il ne saurait être d'économie de marchés efficace si elle ne prend pas place dans un cadre institutionnel et politique approprié, et une société libérale n'est pas et ne saurait être une société anarchique.

La mondialisation de l'économie est certainement très profitable pour quelques groupes de privilégiés. Mais les intérêts de ces groupes ne sauraient s'identifier avec ceux de l'humanité tout entière.

Une mondialisation précipitée et anarchique ne peut qu'engendrer partout instabilité, chômage, injustices, désordres, et misères de toutes sortes, et elle ne peut que se révéler finalement désavantageuse pour tous les peuples.
Une seule explication réelle de cette situation, l'ignorance ; une ignorance profonde des principes dont l'application pourrait permettre la réalisation d'une société de progrès, efficace et humaniste."

Le libéralisme ne saurait se réduire au laissez-faire économique ; c'est avant tout une doctrine politique, destinée à assurer les conditions pour vivre ensemble des ressortissants d'une collectivité donnée, et le libéralisme économique n'est qu'un moyen permettant à cette doctrine politique de s'appliquer efficacement dans le domaine économique.

La confusion actuelle du libéralisme et du laissez-fairisme constitue une des plus grandes erreurs de notre temps. Une société libérale et humaniste ne saurait s'identifier à une société laxiste, laissez-fairiste, pervertie, manipulée, ou aveugle."


En fait, le rétablissement de la Préférence Communautaire qui constitue la condition majeure de toute politique efficace du rétablissement de la croissance et de l'emploi, suppose une très forte volonté politique, car dans la situation actuelle il ne pourra être mis en place qu'avec l'assentiment unanime des vingt-cinq pays membres de l'Union Européenne et en modifiant les objectifs fondamentaux de l'OMC.

Si cette double condition ne pouvait être réalisée, l'ensemble des douze pays adhérents de la Zone Euro devrait rétablir la Préférence Communautaire pour cette zone et quitter l'OMC.

Si une telle solution se révélait finalement irréalisable la France devrait quitter l'Union Européenne et il est très probable qu'elle serait suivie par la plupart des pays membres de la Zone Euro et en tout cas par tous les pays membres de l'Europe des Six ,fondateurs de l'Union Européenne.

Le rétablissement immédiat de la Préférence Communautaire et de tout ce qu 'il implique est la condition absolue de la survie de l'Union Européenne.

En fait, on ne saurait se dissimuler les immenses difficultés que rencontrerait sur le plan juridique et institutionnel le rétablissement immédiat de la Préférence Communautaire, et s'il était nécessaire une Sécession d'un groupe de pays membres de l'Union Européenne.

Je suis cependant convaincu que si les masses populaires, de l'extrême droite à l'extrême gauche, s'unissaient pour un temps dans un combat commun pour le rétablissement immédiat de la Préférence Communautaire et de tout ce qu'il implique, le Président de la République saurait répondre à un tel appel et que leur action commune l'emporterait décisivement et rapidement à l'encontre de tous les obstacles.

Les rivalités partisanes entre les hommes politiques et entre les partis politiques face aux échéances électorales de 2007 ne sont que dérisoires au regard du rétablissement de la croissance et du plein emploi que seul peut assurer le rétablissement immédiat de la préférence Communautaire et de tout ce qu 'il implique.

Une seule stratégie s'impose : "Toutes victimes de la mondialisation, unissez-vous".
L'Union fait la force et elle peut l'emporter décisivement sans délai face à tous les obstacles."


Conclusion d'Allais


" Incontestablement la situation économique, politique et démographique de la France, de l'Union Européenne, et du Monde est extraordinairement complexe et les solutions simplistes qui sont proposées de tous côtés en France pour mettre fin à un chômage intolérable et à la crise profonde de la société française ne peuvent qu'aggraver les maux qui nous accablent.

Les causes de nos difficultés sont très nombreuses et très complexes, mais une d'elles domine toutes les autres : la suppression progressive de la Préférence Communautaire à partir de 1974 par l'Organisation de Bruxelles à la suite de l'entrée de la Grande Bretagne dans l'Union Européenne en 1973.

Le rétablissement de la Préférence Communautaire et de tout ce qu'il implique est aujourd'hui la condition majeure du rétablissement de la croissance, de la prospérité de l'industrie et de l'agriculture, et de la suppression du chômage intolérable qui nous mène au désastre.

Ce rétablissement de la Préférence Communautaire est indispensable pour protéger l'Union Européenne des multiples désordres de l'économie internationale et de la concurrence perverse des pays à bas salaires.

Ce rétablissement ne saurait suffire, mais il représente une condition majeure de la prospérité européenne et pour mettre fin à la crise profonde de la Société française.

Sur le plan politique et institutionnel ce rétablissement de la Préférence Communautaire et de tout ce qu 'il implique comporte des difficultés majeures au regard des Traités qui ont fondé l'Union Européenne, des principes de l'Organisation mondiale du commerce auxquels a souscrit l'Union Européenne, et de l'influence majeure des multinationales dans le monde entier.

S'il s'avérait que ces obstacles seraient insurmontables les pays de la Zone Euro devraient faire Sécession, et si cette Sécession s'avérait elle-même impossible, la France ne saurait accepter d'être détruite jour après jour et elle devrait faire Sécession.



''Compilé par sam17 (07-04-2006 16:29:33) sur le forum http://etienne.chouard.free.fr/forum/viewtopic.php?id=48&p=2
et AJH''


Créé par: AJH Dernière modification: Samedi 19 de Avril, 2008 10:49:30 CEST par AJH


Dernières modifications

  1. Appel à référendum
  2. Sortir de l'UE
  3. Organisation Politique1
  4. NecroCarburants
  5. NouvelleOMC
  6. Malheur et austérité
  7. EMS
  8. Accueil
  9. Actu-Euro
  10. Actu-Societales
  11. Sortie de l'euro
  12. Actu-Politiques
  13. Actu-Eco
  14. Monnaie - durable
  15. 10 mensonges
  16. Les petites phrases
  17. Glass-Steagall Act
  18. Motion NDA à l'A.N.
  19. Changer de Paradigme
  20. Editos2010
  21. Retraites
  22. ChristianGomez
  23. Desobeissance europeenne
  24. Argent, dettes et banques
  25. Stochocratie et argent
  26. 100% money
  27. TrenteAnsPerdus
  28. Vous ne pourrez pas dire
  29. Editos2009
  30. Argent mode d'emploi
  31. Arnaque
  32. droit de création monétaire
  33. Arnaque dette 2
  34. Lettre Deputes
  35. Ecosocietalisme1
  36. Arnaque dette
  37. Sortir de la crise
  38. Promouvoir La Havane
  39. La verite sur la dette
  40. DettePublique
  41. SaviezVous3-USA
  42. Grand Emprunt
  43. Monnaie et dette
  44. Impots et taxes
  45. DebatVGE
  46. Revenu Citoyen
  47. Crise et monnaie
  48. EMS-4p
  49. Petition Services Publics
  50. TirageAuSort
  51. Popullulation
  52. SitesAmis
  53. Procès Citoyen
  54. Plan Fisher
  55. Fiction sortie UE
  56. Elections Europeennes
  57. CreationMonetaire2
  58. RevenuExistence
  59. UserPagembdl
  60. PouvoirsParlementEuropéen
  61. Manifeste 3M
  62. SaviezVous2
  63. PageDutrieux
  64. ChangerDeParadigme
  65. PageADED
  66. Madagascar
  67. UserPageAJH
  68. Allais Fiscalité
  69. Proposition Robertson
  70. Bugs
  71. Ecosocietalisme0
  72. Sommaire_ES
  73. Investissement Public
  74. Editos2008
  75. Jeanneney
  76. MoneyAsDebt
  77. MedicamentsGeneriques
  78. DettePublique.org
  79. AN_YvesCochet
  80. J-G_Bardet
  81. Ecosocietalisme4
  82. PETITION
  83. Definitions
  84. Echeancier
  85. LogementEco
  86. FaceCachee
  87. Freemen
  88. Projet Ecoocivique
  89. Projet Ecoocivique p1
  90. Projet Ecoocivique p5
  91. Projet Ecoocivique p4
  92. Projet Ecoocivique p3
  93. Projet Ecoocivique p2
  94. CreationMonetaire
  95. FAQ2
  96. VideoJutier
  97. Subventions
  98. La Dette Publique
  99. EcologieDeMarche
  100. Gap 130608
  101. Un Regard Citoyen
  102. Cage Mentale
  103. Agregats monetaires
  104. Editos2004
  105. Editos2007
  106. Editos2006
  107. Editos2005
  108. TVA-Sociale
  109. AuCommencement
  110. FichesPratiques
  111. Sand Box
  112. Votre profil
  113. EtSiJetais
  114. ProblemesEtSolutions
  115. EcrireUnePageWiki
  116. Virus15Mai
  117. Dialogue
  118. Manipulation
  119. FauxAmi
  120. Ultraliberalisme2
  121. Ultraliberalisme3
  122. VulgarisationBLF
  123. Discours ENA
  124. Marjolaine AJH
  125. Welcome_EN
  126. RevenuOption1
  127. MonnaiesSoc
  128. Objectif2007
  129. YakaFaucon
  130. CactusDansLeSlip
  131. AllaisSecession
  132. Mutation Silencieuse
  133. Le Dogme Economique
  134. TransverselEcoute
  135. DerniereMinute
  136. Ecosocietalisme9-FAQ
  137. Ecosocietalisme10
  138. AppeldeNDA
  139. CoupDeMarteau
  140. BdF-BCE-SBCE
  141. Souv_Alimentaire
  142. RCetTVA
  143. Petitions
  144. Bip40
  145. PieceDeTheatre
  146. Desencombrement
  147. PetitPrince
  148. SaviezVous
  149. FinGratuite
  150. Cuba
  151. CombienCaCoute
  152. Fin de largent
  153. Notre Cri
  154. Alliance
  155. E-dons
  156. ComprendreMarx
  157. NonAuReferendum
  158. SeSouvenir
  159. InformatiqueCoop
  160. SystemeDeTroc
  161. PIPetStructures
  162. PIP
  163. Association ACS
  164. ComparatifCoopSel
  165. Viol politique
  166. Traite Simplifie
  167. Similitudes
  168. Demembrement
  169. Monnaie et Souverainete
  170. Lettre a Sarkozy
  171. LesAutruches
  172. MonnaiePublique
  173. RevenuCitoyen2
  174. RevenuCitoyen1
  175. TSC
  176. Evolutions du Societalisme
  177. Vouloir le pouvoir
  178. DiversSEL
  179. Societalisme
  180. PouvoirEtSavoir
  181. Actions
  182. Surveillance
  183. PlanMedia
  184. CharteGraph
  185. SyntSites
  186. OrgaArbo
  187. Forfaiture
  188. EMS-18points
  189. UtopieRealisable3
  190. UtopieRealisable2
  191. UtopieRealisable1
  192. ActuelPIB
  193. CorinneLepage
  194. Pacte N Hulot
  195. Scenarii2050
  196. Energie2
  197. Energie1
  198. EnergieJancovici
  199. MoraleRealiste
  200. MiseEnOeuvre
  201. Charte
  202. EcoMonetarisme2
  203. EcoMonetarisme1
  204. EcoMonetarisme0
  205. Idees Fausses
  206. CoutDuProgramme
  207. PageVIDAL
  208. Parti Vivant
  209. PageCHOUARD
  210. Manifeste CIPMF
  211. Comparatif
  212. Le NAIRU
  213. PageLUIGI
  214. PageDL
  215. Richesses
  216. TitanicOuMetamorphose
  217. Hyperliberalisme
  218. Tueur-a-gage
  219. FONAES
  220. FauxMonnayeurs
  221. DicoSocietal
  222. QuelJeuDeC
  223. Non Monsieur Fillon
  224. CerveauxDisponibles
  225. Etat-Dette-Monnaie
  226. PatrickViveret
  227. QuitterOMC
  228. AccordTacite
  229. FiscaliteEmploi
  230. Monnaie Nationale
  231. Allais
  232. FracturesSociales
  233. CharteLaHavane
  234. BailEmphytheotique
  235. Ecosocietalisme3
  236. Ecosocietalisme2
  237. Ecosocietalisme8
  238. Ecosocietalisme7
  239. Ecosocietalisme6
  240. Ecosocietalisme5
  241. BankingQuotes
  242. Postulats
  243. DossierAImprimer
  244. Tracts
  245. Vulgarisations
  246. Abondance
  247. Resume
  248. Ultraliberalisme1
  249. Agissons
  250. HomePage
...plus
Utilise Tikiwiki Utilise PHP Utilise Smarty Utilise ADOdb Utilise CSS Utilise RDF
Syndication RSS Wiki